Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 13:17

En effet, la sortie du jour s’appelait : «Petit Triangle Provençal» et ne comportait, pourtant, pas moins de 175 kilomètres au départ du centre-ville. L’adjectif définissant sa taille fait référence au «Triangle Provençal», créé par l’ami Pierre FLECHER, qui comptabilise encore quelque 220 bornes. Je dis «encore» car il me semble que les premières éditions étaient plus longues et plus dures…

gramboisDonc, en ce samedi 10 mai, par une magnifique journée, peu ventée et à peine fraîche à l’heure du départ, une bonne vingtaine de nos cyclos dégustent, à Calas, un café gentiment offert par André pour fêter ses 76 printemps, fraîchement éclos. Nous nous étonnons d’être si nombreux car une dizaine d’entre nous cyclent dans l’Aude, en séjour à Quillan. Saluons aussi l’effectif des cyclotes, présent à 75 % ! Bien sûr, nous pensons à notre président qui se remet, doucement…

Après la bosse familière d’Eguilles, une grosse quinzaine de maillots bleus et blancs sillonnent l’agréable campagne aixoise, partagée entre cultures, vignes et oliviers. Immanquablement, ceux de devant se «plantent» un peu mais tout rentrera dans l’ordre. Avant Pertuis, les derniers wagons décrochent et nous nous retrouverons à 7, dont 2 féminines, à nous lancer à l’assaut du «Tour» du jour. Après quelques hésitations dans Pertuis, où il est toujours assez compliqué de ne pas perdre son latin, nous allons nous régaler à parcourir ces si belles routes au pied du Grand Luberon, dominé par le signal si reconnaissable du Mourre Nègre (1 125 m). Fraicheur des zones ombragées, vignobles réputés, demeures superbes : tout nous plaît et le cheminement n’est pas des plus durs si rien n’est plat. Ansouis, dominé par son château entouré de verdure, l’étang de la Bonde au pied de la muraille qui barre l’horizon au nord, de charmantes routes qui serpentent sous la sylve avant d’arpenter les vignes, la Motte d’Aigues et St-martin-de-la-Brasque, charmants petits villages entourés de vignes : nous apprécions vraiment cette matinée de vélo, à travers une circulation bien faible.

Après quelques tergiversations, nous grimpons à Grambois, vieux village à flanc de colline avec vue plongeante sur la vallée de l’Eze. Après le plein d’eau à la fontaine monumentale, nous déjeunons sous les parasols d’un bistrot bien sympathique.

Pont MirabeauAnne joue les éclaireurs : nous ne la reverrons plus ! Les six autres prennent leur temps, sirotent leur café puis avalent une bosse assez longue et par moments sévère, magnifique sous les chênes, avant de se laisser glisser à travers un véritable désert de garrigues vers Mirabeau qui domine la Durance avec son imposant château. S’il fait un peu chaud, c’est très supportable et l’allure va bon train le long de la Durance après avoir franchi le célèbre Pont Mirabeau, il est vrai pâle copie du pont monumental dont on voit encore les piles. A St-Paul-les-Durance, nous empruntons une route peu connue qui se faufile à travers champs et bois vers Rians. Là, nous retrouvons notre «jardin» que nous parcourrons toujours à vive allure, les conditions du jour frisant l’excellence, si ce n’est un vent contraire en fin de parcours, sur quelques kilomètres.

En conclusion, cette sortie que je ne connaissais pas m’a enchanté et s’effectue assez facilement malgré sa longueur. Ne ratez pas les prochains millésimes, c’est trop chouette !

 

Mes Chiffres : 180 kms, 8 H 17 de vélo, 21,7 km/h de moyenne ;

Les participants : Anne, Claudine, Daniel M., Jean-Pierre BO., Thierry P., Jacques S. et Jipi.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

Anne 11/05/2014 13:51


Si le hasard ne nous avait pas remis en présence, il y aurait eu deux pelotons sur le parcours complet, selon les mêmes modalités que lors de notre dernier passage à Méounes. Sauf qu'à
Méounes nous étions nombreux à nous retrouver à l'arrière (et d'ailleurs c'était bien mieux comme ça). Malgré tout le tour était très agréable, 189 km à mon compteur.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map