Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 17:02

batel 10 02batel 10 03



              J’ai bien trouvé sur le ROBERT ou le LAROUSSE les mots bateleur ou batelier(re) mais rien à voir avec batelière car je ne vois personne piloter un bateau sur le Gapeau. En ce 1er Mars voilà quarante ans que je suis à Marseille et un peu moins que je m’adonne à la pratique du vélo et j’ai toujours entendu par la gente cycliste : « on fait le tour des Batelières ». Ceci doit correspondre à une étendue de terre qu’on doit nommer « Batelière ». A vérifier sur cadastre.

Pas moins d’une vingtaine de partants malgré un froid saisissant car en cette année l’hiver ne veut pas céder du terrain au printemps qui se profile. Le petit café fut pris à Auriol offert par Christian que je n’ai même pas vu ainsi que quelques autres car nous étions retardés sur Aubagne par une crevaison, mais nous le remercions pour ce geste.

Ensuite parcours normal vers St Zacharie, La Sambuc avec toujours son lot de véhicules et ensuite direction Mazaugues à allure plus que correcte. Heureusement quelques bosses feront lever le pied à certains. Enfin le soleil, peu vaillant vient réchauffer nos vieilles carcasses. Mais nous n’étions pas au bout de nos déboires car notre ami Gégé, notre célèbre trésorier, dont le vélo est équipé de roues de « professionnel » brise un rayon de la roue arrière entre La Roquebrussanne et Méounes. Malgré toute l’attention apportée par notre mécano Jean C. impossible de réparer car les têtes de rayon sont à l’intérieur et il faut être outillé pour. Donc nous abandonnons Gégé à son triste sort… Une voiture de rapatriement avait été commandée et il n’avait plus qu’à attendre.

Cette panne divise le groupe en deux : les plus véloces sont allés déjeuner à Signes, les autres ont pris le repas à Méounes. Toujours au même bar où l’accueil fut fort sympathique et les prix très corrects. Le rosé du Var à ce prix pourquoi s’en passer ! Nous ne reverrons jamais le premier peloton.

Je craignais un peu le Mistral qui soufflait fort la veille, mais ce dernier est resté modéré et nous avons progressé sans difficulté vers Signes, Le Camp, Grand Caunet, Gemenos , Aubagne le trajet que nous empruntons souvent pour rentrer dans la cité phocéenne. Sans pépin.

Une très belle sortie, regrettable que nous ayons dans nos rangs des gens pressés. Mais oui il y avait le TOP 14 à voir à la télé, voilà pourquoi certains ont appuyé très fort sur leurs pédales.

                 A une prochaine. Sans rancune.        

Partager cet article

Repost 0
Publié par Denis
commenter cet article

commentaires

Gerard 08/03/2010 00:18


eh oui mon tour des batelieres cette année n'a fait que 60 kms à cause d'une roue récalcitrante et pas du tout ensoleillée . aussi comme l'a dit Anne vive les épouses et les frangins dans le rôle
de la voiture balai! mais cet incident m'a permis de surprendre le groupe dans la côte de Signes qui paraissait bien pénible aprés un repas.............sportif . l'occasion de voir aussi que
notre nouveau maillot a fiére allure!Merci à ceux qui m' ont aidé à essayer de repartir .Mais tout s'est bien terminé . Vite une réparation et dés jeudi on recommence , c'est trop bon



Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map