Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 16:47

mimosas 10 02Telle est, ne vous en déplaise, l’étymologie de la très touristique Ramatuelle. Et ce toponyme arabe qui signifie « grâce de Dieu » me paraît applicable à tout le massif des Maures, petite montagne sombre et secrète qui domine de pas trop haut une côte très découpée et quelques îles assez proches. L’appellation « les Maures » est elle-même apparemment explicite puisqu’il y a eu là une implantation sarrazine aux VIIIème et IXème siècles, mais elle pourrait venir aussi de la couleur foncée des roches cristallines et des forêts de chênes du massif. Les Maures, selon la deuxième hypothèse, serait donc la « montagne noire », ou plutôt, pour respecter complètement l’analogie, la « montagne basanée ». Au cœur de cet océan de calcaire qu’est la Provence, où règnent la lumière et les contrastes, il y a quelque chose de reposant à se retrouver de temps en temps, comme à l’ombre, dans un environnement moins clair mais plus subtil.


Je ne dois pas être le seul à aimer les montagnes basanées et je trouve cela réconfortant : nous étions 20 privilégiés à nous offrir cette énième édition des Mimosas. Le principe de cette sortie d’entre-deux saisons est taillé dans le cristal : départ du Lavandou, montée par Bormes, les cols de Caguo-Vent et de Gratteloup ; traversée intérieure du massif sud, par les cols de Babaou (je préfère l’écrire que le dire) et Taillude ; redescente dans les espaces hyper-touristiques de Grimaud et Ramatuelle ; ultime ascension du délicieux col de Collebasse (129 m) ; pique-nique toujours bien amélioré (je ne vous dis pas comment) sur la plage de Gigaro ; rapatriement, plutôt que retour, au plus vite et à la Rahmat Allah, par la route des vacanciers heureusement encore au taff.

Cette année, le ciel s’est considérablement voilé (ce n’est pas un trait d’esprit, je le jure) pendant notre pause repas et nous avons ressenti plus fort l’humidité de la plage, mais grâce aux améliorations diverses du pique-nique, nous l’avons très bien supportée. Cela dit, nous ne sommes pas restés complètement aveugles aux menaces du ciel ni sourds aux exhortations de notre Charismatique Commandant de Route, nous n’avons pas traîné plus qu’il ne fallait. Timing parfait, puisque nous avons eu le temps de tout avant la pluie, même Denis, qui a su revenir à la maison, porteur d’une gerbe de mimosas.

Mensurations de cette sortie : 100 km, 1350 m de dénivelée et 8 bouteilles… (non, je déconne). Et surtout, redressement spectaculaire de la participation.

Remerciement tout particulier à Jacques-André et à la dame de la Croix-Valmer pour avoir assuré la logistique du pique-nique, ainsi bien sûr qu’à notre CCR, pour son sens inné de la prévention ( rahmat Max !)

 


mimosas 10 03 mimosaa 10 01














Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map