Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 17:37

Notre Dame de la GalineMerci Denis, pour ce titre qui t’est venu en roulant. Ce matin, samedi 11 octobre, de gros nuages, sûrement menaçants, de l’électricité statique, du tonnerre selon André, des chaussées encore bien mouillées par les pluies de la nuit ont davantage incité les cyclos à regagner leur couche qu’à déjeuner et se préparer pour aller cycler… Et encore je ne parle pas de ceux qui n’ont même pas branché leur réveil, vu le programme annoncé par la météo !

Et pourtant, trois fondus, fêlés ou jobards se sont retrouvés à Bougainville : André, Jipi et Denis (par ordre d’arrivée). Donc nous partons vers L’Estaque, pas certains du tout de boucler le parcours officiel car le ciel est encore bien couvert, bien pris, c’est le moins que l’on puisse dire. Par contre il fait chaud, lourd. C’est sûrement cette chaleur anormale pour la saison qui a dû engendrer les orages de cette nuit. Il y a très peu de vent, nous roulons très bien et le temps va faire mine de se dégager. Dès lors, accomplir le tour prévu ne revêt plus du tout un aspect utopique.

Sur une idée de Jipi, nous décidons de passer par N.D. de la Galline, ce que nous n’avons jamais fait de ce côté-ci. D’ailleurs le parcours proposé, aller par Châteauneuf-lès-Martigues et retour par la Côte Bleue est assez inédit. André nous emmène dans l’un de ses culs-de-sac sur les hauteurs de l’Estaque dont il doit avoir le secret ! Ne nous plaignons pas même si les pourcentages sont dantesques car les vues sur le Port et la Rade, sous cette lumière filtrée, valent à elles seules le déplacement. Nous finirons par retrouver la bonne route, nous frapper les bonnes grimpées prévues, admirer une dernière fois notre bonne ville de Marseille sous un éclairage qui s’est encore bonifié. Notre-Dame de la Galline nous voit passer sous un ciel presque bleu.

Il le sera lorsque nous serons sur les grandes routes puis à Châteauneuf-lès-Martigues pour le café. Le maire et sûrement une cohorte d’élus viendront serrer les mains des clients du bar… Nous ne saurons pas pourquoi ! Ensuite, c’est du grand beau temps qui nous accompagnera jusqu’à Martigues puis le long de la longue bosse menant au Col de la Gatasse. Nous y arrivons par une intelligente route cyclable, obligatoire, qui nous extrait d’un trafic important. A la Couronne, nous retrouvons la route du bord de mer, que nous allons prendre côté mer, ce qui est très agréable. Nous perdrons André qui s’arrêtera pour rendre visite à un proche et continuons en duo cette belle balade au bord de mer, certes bosselée, sous un soleil maintenant radieux ! Une petite houle ourle rochers et plages sous les yeux de quelques badauds. Cependant, je ne me rappelle pas avoir vu des gens dans l’eau. Après la longue bosse pour rejoindre la route de Niolon, nous n’aurons plus qu’à redescendre vers l’Estaque puis rouler à bonne allure pour terminer cette très belle promenade. Nous sommes très contents d’avoir osé nous lancer… La fortune ne sourit-elle-pas aux audacieux ? Tel a bien été le cas aujourd’hui !

Mes chiffres : 96 kms (impasse dans les Hauts de l’Estaque incluse), 20,5 km/h de moyenne. Denis me parle d’un dénivelé avoisinant les 1 000 m ; moi, j’en suis un peu sceptique mais si Garmin le dit…

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

patrick 13/10/2014 09:43


Les prévisions météo étaient tellement convaicantes!


Samedi matin je l'espérais violente et soutenue cette pluie qui justifiait ma démission


Mais voilà ! J'ai détesté ce ciel bleu et aussi l'idée que quelques intrépides chanceux  se gobergeaient sur leur machines et qu'il faudrait en plus les féliciter pour cet exploit.


Félicitation aux 3 intrépides


(qu'ils s'interrogent cependant sur les raisons d'une si grande chance!!!!)

jack 12/10/2014 19:41

Bravo aux 3 aventuriers qui ont osé la Galline à l'envers. Ce temps de chien d'hier, nous a permis ce matin d'être 10 au RdV de St Menet ! pour un dimanche, c'est à noter dans les annales.
Aujourd'hui le vent ne nous a pas dissuadé de faire autant que vous hier. Et Louis y est allé de ses variantes bienvenues. On se prépare pour la saison prochaine...

Denis 11/10/2014 17:59


Très bien Jean Pierre ton article est parfait et reflète exactement cette belle balade. A 3 pas d'embrouille sauf que Dédé a des amis dans tous les "recoins" de La Provence et nous l'avons oublié
du côté de La Couronne.S'il faut saluer tous ses amis il nous faut une perme de 72h. Il faut ouvrir les yeux mon Jipi, à Sausset des personnes se baignaient ainsi que du côté de Carry. Vu la T°
extérieure la mer doit être encore très chaude. Comme tu le dis mon "Garmin" m'a donné 1030 D+ en comptant évidemment les rampes à 13% ou 14% qui nous ont menés dans un cul de sac mais la vue
était si belle. On remettra ça une autre fois sans se tromper de route, maintenant que nous connaissons...

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map