Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 17:28

Photo028J’ai entendu, à plusieurs reprises, certains dire autour de moi : « elle a attrapé le virus »

Allons vite au dictionnaire consulter la définition de ce mot si laid et qui, dans l’esprit de tout un chacun fait étrangement craindre un mal insidieux dont on ne va pouvoir se débarrasser qu’avec des remèdes prescrits par quelque archiatre des environs.

C’est une définition qui ne me convient guère et je préfère opter pour la seconde : « principe de contagion morale ». Un état grisant semblable à une douce fièvre, celle qui ne vous plombe pas la tête mais démarre dans les pieds pour envahir les jambes et atteindre progressivement le corps entier en vous apportant un bien être absolu.

Oui, il s’agit bien là d’une contagion et je recense autour de moi une cinquantaine de victimes. Toutes se soignent les jeudis et/ou samedis, jours de cure intensive. Le programme de la journée est le même pour tous : en premier lieu il faut posséder un vélo (sûrement un « specialized » comme je les entends dire admiratifs), ne pas hésiter à s’extirper du lit, choisir ensuite un beau parcours (sans trop de trous !), mettre quelques bosses qui viendront pimenter l’effort et, au final beaucoup transpirer jusqu’à éprouver cette sensation d’euphorie et d’autosatisfaction qui valent toutes les récompenses. Repus, les cyclos contaminés rentrent chez eux les jambes lourdes ; ils sont parfois vidés mais surtout heureux et pensent déjà à la prochaine sortie groupée, à la journée de cure suivante.

 

Il y a un an, je démarrais le vélo en participant au Vélotour (27kms) en compagnie de Thierry, Polo, et de mon coach perso (c’est à la mode) ; depuis je n’ai pas baissé les bras mais les pédales. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai rejoint en novembre la tribu des schtroumpfs, personnages bleus et blancs à qui je dédie ce premier article, et en particulier aux deux autres schtroumpfettes Anne et Claudine si courageuses et véloces.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nadine
commenter cet article

commentaires

jipi 24/05/2011 22:03



Bravo Nadine ! Max a raison, ta plume égale ton coup de pédale, efficace et élégant. Quant au virus, si c'est une maladie, je n'ai toujours pas trouvé le remède depuis 1976 comme le prouve ma
dernière escapade de 7 jours, terminée ce soir, solitaire et "cyco-campeuse"... mais ceci fera l'objet d'un prochain article ! Continue à rouler et à écrire, à bientôt sur la Route !



Max 24/05/2011 20:40



Félicitations pour ton article,tu es aussi à l'aise avec un porte-plume qu'avec ton vélo.Tu épates toute la section pour la rapidité de ton adaptation et de tes progrès.Si tu as un truc donne-le
nous,sauf ton coatch bien sûr!!Amitiés.Max.



DENIS 23/05/2011 18:15



Nous avons plusieurs définition du mot "virus". En premier une maladie, mais vous aurez des antibiotiques, si vous en parlez à un très jeune il vous parlera de "virus informatique", mais le mot
virus peut aussi signifier un goût excessif pour une passion. Il vaut mieux attraper ce dernier et avoir un goût prononcé pour la pratique d'un sport en plein air qui devrait même être remboursé
par la sécu;conserve ce dernier et à très bientôt sur nos belles routes de France. 



Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map