Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 08:10

I'm a poor asptt cycling boy and not a long way from home...

Décidément, les sorties club se ressemblent : jeudi 3 mars, j'ai roulé seul un long moment mais, par miracle, j'ai récupéré Noël, joyeux compagnon des derniers kilomètres ensoleillés de PEYPIN et des TERMES ;  aujourd'hui, tout le peloton m'a abandonné, ignoré, dès le sommet du PETIT GALIBIER, soit à mi-parcours ! ça fait un peu désordre, tout ça !

D'aucuns devraient définitivement abandonner la partie tourisme du mot  cyclotourisme pour ne plus garder que cyclo ; toujours pressés d'en découdre ou de démarrer dès le dernier pèlerin parvenu au sommet de la bosse, au pied de la descente ou au sur la terrasse du café... Tant que nous y sommes, ils devraient, par exemple, troquer l'emblème du club contre une horloge... Moi l'hippocampe me va très bien : hippo parce qu'on pense à hypoglycémie et j'ai toujours faim et campe parce que je campe encore, dès que je le peux !
hippoblue
Poussé ce cri, il faut que je laisse la place à la poésie. En effet, qu'il faisait bon rouler ce matin, sans grand vent, une fois l'aiguille vive du froid réchauffée par notre bon soleil provençal. Quel régal de deviner la SAINTE-VICTOIRE sous la brume "HAMILTONNIENNE" sous laquelle se noyaient aussi nos belles campagnes habitées de prairies, de garrigues, de champs, de chênes verts et d'oliviers, de coquelicots et d'autres fleurs retardées par un hiver qui n'en finit pas d'envoyer ses piques.

Mais tout cela, il faut prendre le  temps de le découvrir... Au travail, j'ai toujours lutté contre les cadences infernales. A la retraite, je continue de plus belle. Rendez-vous, donc, samedi prochain pour le MONT-CAUME ; chat échaudé craignant eau froide, j'emporterai ce qu'il convient : cartes précises, lampes, GPS, sandwiches, lecteur MP3 pour combattre la solitude... Quant à l'appareil photo, il y a bien longtemps que je ne le prends plus pour les sorties club. En effet, je n'ai pas besoin de lui pour me faire larguer ; je le conserve pour les randos à pied et les sorties vélo en solitaire...


Partager cet article

Repost 0
Publié par Jean-Pierre
commenter cet article

commentaires

Anne 21/03/2010 21:09



Jean-Pierre, si tu n'as pas le temps de manger à ta faim lors des sorties club, je te recommande la
méthode H.A.M.S.T.E.R.* (voir Roue Ensoleillée n°115) qui me donne entière satisfaction.
*Hunger Active Method Simulating The Eastern Rodent
je traduis, pour ceux qui ne maîtrisent pas comme nous la langue de Mr Bean :
"Hunger Abnehmen: Mund Schnellstens Total Erfüllen & Radfahren"
ou, pour ceux qui ne maîtriseraient pas non plus la langue d'Helmut Fritz :
"Hambre A Menudo: Sorber Todo Especialmente Rápido".



claverie 14/03/2010 11:20


Ami Jean Pierre, je viens de lire ton doux pamphlet dont le contenu ne m'a pas étonné. Pour te rassurer ou pour te rassénérer, je te dirai que ce type de situation est commun à 90% des clubs. C'est
d'ailleurs pour cela que j'ai quitté Carpentras où il y a toujours plus de couraillons que de cyclos.
Ces ''chichi-boys'' comme les appelait Dédé Fréze, qui courrent après leur jeunesse sans jamais la rattraper, pullulent dans tous les clubs.
Pour ce qui me concerne, cela ne me gêne plus...au contraire.
Même si l'allure des pseudos coureurs parfois indispose, elle t'oblige à te dépasser et l'effort fini, tu es content d'avoir tenu, même si ton coeur te dit ''tu déconnes''.
D'autres fois laisse filer et savoure les délices de la solitude, car rouler à son rythme,  il n'y a rien de mieux...
J'entends déjà les vieilles barbes du club dire ''il ne souvient plus de ce qu'il faisait...'' Si, si je m'ensouviens. C'est pour cela que du bout de ma lorgnette, je scrute avec délices les
péripéties marseillaises...car moi je roule seul et suis toujours le premier...et même en tandem parce que je suis devant !
Dans les années 80, le problème existait déjà à l'Asptt de marseille ( n'est ce pas Bernard ?), je constate que cela n'a pas changé, signe de bonne santé !
Jean Pierre, tu es un coriace, alors laisse les voraces bouffer de l'asphalte, tant il est vrai que le combat des Voraces et des Coriaces est éternel...
Ne te décourages pas. Tu verras qu'un jour, tu seras entouré par d'autres cow-boys de ton genre dont le seul plaisir sera de pédaler en toute quiétude.
Le temps joue pour toi...
Amitiè.
Guy




DENIS 14/03/2010 10:11


Etions nous tous au sommet du fameux " Petit Galibier"? Le groupe s'est évidemment scindé dans la descente mais il y eut un regroupement à St Zacharie. Ensuite petite route et un groupe(cinq) est
rentré par les boyers et Terme de Peypin( dont moi);
Et oui le mot tourisme est à mettre le plus souvent entre parenthèses. Combien de fois sommes nous passés à Ventabren sans en apercevoir le moulin? Qu'ils larguent "La Radio" je comprends car le
les gonfle, mais comme il est bon parfois de rouler seul.Plus de contrainte.
Alors rendez-vous à St Menet pour grimper au Mont Caume. Compte sur toi pour description lors de l'ascension. Salut.
Titre "in english" mais savent-ils que tu as traversé les USA d'est en ouest, ces avaleurs de bitume? Auront-ils compris le titre? A+ 


Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map