Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 21:24
mandala carto

Nous sommes à 10 jours de la première grande sortie club de l’année, les incontournables (enfin …) Crêtes littorales. Le moment est venu  d’étaler au grand jour les projets ambitieux de l’année. Je vous les ai déjà envoyés par mail, mais je tiens beaucoup à présenter au monde entier (dans la rubrique Pages) les mandalas 2010 : 3 ou 4 jours en Aveyron et 7 jours en Bourgogne. Je rigole à peine en parlant du Monde: si vous avez eu la curiosité de cliquer sur l’icône Visitor location (en bas gauche), vous avez pu constater qu’il en est venu du Japon, de Lithuanie, d’Irlande, de Tunisie… Je peux même dire : etc…

Le rapprochement des cartes (Michelin, surtout) avec les mandalas n’est pas de ma part une prise de position religieuse. Quoique… je trouve le couple cyclo-vélo assez tantrique, et probablement plus susceptible de résoudre cette opposition très occidentale du corps et de l’esprit, que, par exemple, le couple chauffard-bagnole.

Du Mandala, la carte Michelin n’a pas l’apparente rigueur géométrique, symétrique et répétitive, elle n’a pas non plus de contours bien définis, si ce n’est le globe terrestre lui-même. Sa géométrie est délibérément dans l’espace et adopte tous les compromis des ingénieurs des Ponts et Chaussées, c’est-à-dire ceux liés aux terrains et au cadastre. Elle nous montre des montagnes grises et blanches, des forêts vertes et des lacs bleus, des routes toutes droites, ou tourmentées, ou barrées, des pics, des abîmes, des grands vides, des impasses… Elle nous laisse entrevoir la majesté, la beauté et la diversité du monde. Elle donne de l’espace à notre esprit.

Comme le Mandala, grâce à son graphisme génial, la carte Michelin est une puissante source de méditation sans fin, même pour un gars aussi peu porté à la métaphysique que moi. A tel point que, pour m’arracher à mes visions démesurées, je dois me donner des limites, circonscrire un mandala de sable dans le mandala originel, sous la forme d’un parcours au tracé aussi léger et éphémère que possible.

C’est pourquoi, plutôt qu’un grossier surlignage de bourrin sur les belles routes colorées de Michelin, j’ai préféré poser délicatement des bulles bleues ou rouges, en espérant que vos esprits auront assez de ressources pour les relier entre elles conceptuellement.

C’est seulement fin mai et fin juin que vous donnerez enfin de l’esprit à votre corps en traçant  pour de bon le parcours, à même la poussière de la route. D’ici là vous ne ferez que survivre.



Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map