Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 23:25

P1030322En ce samedi 13 octobre, notre calendrier nous envoyait à Vaugines, chez nos amis Patrick et Catherine, pour la traditionnelle journée grillades. Si les traditions perdurent, les dates divergent un peu et le mois d’écart avec l’année précédente (17 septembre) explique en partie le froid enduré par tout le peloton dans la plaine de Calas et même après (6 à 7 degrés sur certains compteurs).

Après les averses et orages de jeudi puis le coup de vent assez violent d’hier, une belle journée plaçait donc les agapes prévues sous les meilleurs auspices. Un peloton déjà important et comportant trois féminines s’élançait vers 8 heures de la Place Cazemajou. En plus des wagons habituels qui s’accrochent en haut de Plan de Campagne, la spécificité de la journée avait fait s’avancer quelques-uns d’entre nous en voiture, qui à Calas, qui plus loin, dans la plaine d’éguilles.

Si tout le monde apprécia la belle campagne aixoise qui commence à revêtir timidement les premières touches automnales, la pédalée se fit assez vive, notamment à l’avant, à cause d’un froid vif.

A éguilles, un moulon - l’an dernier, Denis avait utilisé «palanquée» ! – de cyclos se réchauffe autour d’un petit noir gentiment offert par une Nadine fort contente de son nouveau vélo, un magnifique Ferus noir et blanc, ultra léger, avec quelques touches de rouge… Un petit brin de féminité dans ce monde de brutes !

A éguilles, la séparation s’opère, neuf cyclos filant vers l’ouest pour rentrer dans la matinée et un peloton de 15 unités, dont une féminine, poursuivant leur diable de chemin vers le nord, sur l’ancienne route d’Apt.

Sous-bois, bastides du pays d’Aix, domaines viticoles (Coteaux d’Aix-en-Provence) : les bosses menant à Rognes se passent toujours dans un cadre enchanteur. Après Rognes, la belle descente nous offre les vertes pelouses du Bassin de St-Christophe, où il fait parfois bon de pique-niquer, puis la traversée de la Durance nous montre les vestiges d’un vieux pont et marque notre entrée dans le Vaucluse. Sans vent, le faux plat avant Cadenet ne sera qu’une formalité. Il n’est pas encore tout à fait onze heures et Vaugines n’est plus très loin.

Histoire de ne pas arriver les mains vides chez nos hôtes du jour, nous optons pour des fleurs et du vin. Pour les fleurs, Henri se propose de les apporter dans un petit sac à dos quant au pinard, la randonneuse ou «draisienne» de Jipi semble bien adaptée à ce type de transport ! Tout le groupe assoiffé s’arrête donc à la cave coopérative de Cadenet et Olivier aidera Jipi à fixer un carton de six bouteilles de bons crus du Luberon sur le porte-bagages de sa drôle de machine ! Une première pour Jipi qui a déjà transporté pas mal de «dives» dans ses sacoches mais jamais autant à la fois !

P1030339Avec un tel chargement, certes impeccablement installé, j’irai au plus vite et au plus court, en compagnie de Max, qui connaît bien le chemin. Pendant que les autres choisissent les fleurs et peut-être rallongent un peu la courte distance (6 kms) qui nous sépare de Vaugines, Max et moi parcourons une magnifique petite route, assez bosselée, qui serpente dans les vignes sous la surveillance du Grand Luberon qui se rapproche à chaque tour de pédale.

Notre arrivée chez Patrick et Catherine, avec une telle «livraison», fait sensation ! La table est déjà dressée dans le jardin et les braises se préparent. Pour qui n’est jamais venu ici, l’accueil de nos deux amis fait vraiment chaud au cœur dans cet endroit paradisiaque, superbe mas provençal, avec un verger verdoyant, qui regarde le vieux Vaugines se dorer au soleil, sous les pentes boisées du Mourre Nègre.

Le peloton ne va pas tarder, augmenté de deux cyclotes québécoises «ramassées» au passage. Discussions, rigolades, photos, vin rouge et apéritif mettent une ambiance indicible. Nos «cousines» reparties, salades, grillades et desserts régaleront tout ce peuple cyclo qui se désaltère abondamment aux succulents crus du Luberon… Le retour devrait être plus long, les routes tournant sûrement davantage !

Un peu avant quinze heures, nous remercions et saluons Catherine, Patrick nous accompagnant jusqu’à Rognes. Nous rentrons par le même itinéraire, ensoleillé et bien plus chaud à présent, vraiment ravis de cette belle journée passée ensemble et de ce formidable moment de convivialité ; merci encore Patrick et Catherine.

135 kms, 1350 D+ selon Denis. 15 participants aux grillades : Thierry P., Béatrice, Paulo, Denis, Jean R., Fred, Thierry A., Michel GA., Gérard, Yves, Max, Henri, Jean-Louis J., Olivier et Jipi… Sans oublier Sylvie et Éva qui nous ont rejoints en voiture.

 

Les photos de Thierry

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

Denis 19/10/2012 18:19


Comme vous l'a si bien conté Jean-Pierre notre journée s'était agréablement passée et les photos en témoignent. Le retour pour deux de nos amis cyclos fut plus douloureux alors qu'ils étaient
presque rentrés chez eux. Tout cela par la bêtise de deux jeunes qui par inconscience ne se rendent pas compte de la dangerosité de leurs actes. Heureusement plus de peur que de mal mais à chaque
sortie c'est avec anxiété qu'ils vont prendre leur vélo; ce ne sont pas les premiers et il faut craindre qu'ils ne seront pas les derniers étant donné la bêtise de certains qu'on ne peut
éradiquer.

JiPi 16/10/2012 23:27


Normalement, mon récit aurait dû s’arrêter là mais je me dois de relater un douloureux épisode vécu par deux
de nos cyclos. En effet, vers Ste-Marthe, l’un de deux jeunes en scooter, sans casque, a donné un violent coup de pied à Thierry P., le projetant ainsi à terre et provoquant également la chute de
Polo qui suivait derrière. Ce dernier s’en est tiré avec des blessures au visage et un casque éclaté alors que Thierry aura dû être conduit aux urgences pour contusions et plaies multiples.
Heureusement, les radios n’ont détecté aucune fracture. Si les vélos sont indemnes et si nos deux cyclos vont se remettre de leurs chocs et émotions, l’on ne peut que s’indigner devant telle
violence gratuite, imbécile, qui fait froid dans le dos.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map