Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 21:25

Passant un jour à l’improviste au pied de cette chaîne magnifique, Claudine et Daniel purent déjeuner à l’Hostellerie de la Sainte-Baume, tenue par huit frères et quatre sœurs dominicains qui perpétuent un accueil qui remonte à 1295. Enchantés par ce repas et l’ambiance très conviviale, l’idée naquit très vite chez Claudine de nous faire profiter de cette expérience lors de l’une de nos sorties.

P1050906 1 

La date du 5 avril ayant été retenue depuis belle lurette, un groupe déjà fort conséquent se forme en haut des Termes, pour honorer le parcours prévu par la gentille organisatrice d’une journée qui, en plus, s’annonce fort belle après les déboires subis par nos cyclo lors des dernières chevauchées ! Notre cyclote doit se démener car, bien entendu, quelques étourdis n’ont pas pris la peine de s’inscrire…

Enfin tout s’arrange, la descente vers Peypin et la Destrousse nous offre la seule fraîcheur d’un jour bien chaud ; d’ailleurs, pas mal d’entre nous sont vêtus de court. À Moulin de Redon, où j’offre le café même si mon anniversaire est quelque peu dépassé, la terrasse se pavoise de bleu et de blanc. Largement plus d’une trentaine de nos membres ont fait le déplacement. Qui d’Aubagne, qui de St-Menet, il en est venu de partout ! C’est vrai que l’une des tendances du moment pourrait se nommer «sécateur» : ça coupe, ça tranche, ça cisaille, ça tronçonne, même, parfois… enfin, l’essentiel n’est-il pas de faire un bon bout de chemin ensemble et que tout le monde y retrouve son compte, surtout en ce jour où nous devons partager un repas, pour une fois de manière identique ?

Puisque j’ai parlé de cette tendance, trois des six routes menant à La Sainte-Baume accueilleront un peloton bleu et blanc. On va dire que la majorité choisira les jolies et difficiles voies de Rougiers et Mazaugues. Il y a des nouveaux : non, ce n’est pas fête tous les samedis mais je crois que c’est un jour idéal pour démarrer ou revenir parmi nous !

Je ferai partie du groupe de Mazaugues, itinéraire prévu initialement mais mis un peu sous condition car nous avons un horaire à respecter, le repas étant servi à 12 H 45. Nous avons largement le temps. La campagne est belle sous ce soleil si généreux. Les pluies de l’hiver ont verdi le paysage de manière incroyable. Le vent, pourtant peu sensible, nous pousse gaillardement. Après les jolis passages vallonnés et boisés conduisant à Mazaugues, joli village provençal bien à l’abri sous le Mourre d’Agnis et ses barrières rocheuses, nous attaquons la longue montée vers la Saint-Baume, parfois assez rude. Certaines portions asphaltées de frais facilitent notre pédalage. Forêts, passages rocheux, verte campagne et austère paroi rocheuse à main gauche : tout nous ravit par ce temps magnifique. Bientôt le carrefour de la route de Rougiers annonce la fin des efforts, librement consentis !

 

P1050903 1 

A midi dix, tout le monde en a terminé de sa montée. Ceux qui ne participent pas au repas nous quittent et 28 convives se prélassent sur l’herbe grasse de cet endroit magnifique en attendant la cloche du repas.

La grande salle est quasiment pleine, notre groupe occupe quelques tables… les religieux sont aux petits soins pour tout ce monde, les cyclos n’étant pas les moins affamés ni assoiffés de cette nombreuse assemblée ! Rouge et rosé à volonté, il risque d’y avoir quelques virages sur une route pourtant bien droite ! Nous passerons un moment très convivial autour de ce repas avant de déguster le café sur la pelouse, face à la Chapelle du Saint-Pilon et la fameuse grotte, accessible à pied en une heure.

Bien sûr, le peloton va exploser et je ferai partie des «huit de la Boule». En effet, ce petit groupe, à la mécanique le plus souvent tout à gauche, paiera assez cher le droit d’exister sur une chaussée rugueuse mais correctement asphaltée qui, après la somptueuse forêt, frise le Col de Bertagne, bien connu des randonneurs pédestres, avant de se hisser à l’observatoire du Pic de Bertagne, 1 043 mètres, point culminant des Bouches-du-Rhône.

Après la photo de groupe et la contemplation d’un fabuleux panorama mer et collines, même s’il est un peu brumeux aujourd’hui, nous rentrons ensemble, pour une fois, par le col de l’Espigoulier et Gémenos, tous très contents de notre sortie.

Merci Claudine pour t’être dévouée pour nous faire partager ce «coup de cœur». Une très belle initiative, donc, très bien servie par la météo… espérons qu’il en soit de même les prochains samedis car le temps des randos au long cours bat son plein !

Je ne nommerai pas les 28 attablés du jour mais seulement les «huit de la Boule» : Claudine, Daniel M., Thierry P., Thierry A., Paulo, Jacques S., Olivier, Jipi.

Pour finir et pour plaire à Denis, mes chiffres : 130 kms, 6 H 30, 20 km/h

 

P1050904 1  Photos de Jean R.

 

Les photos de Paulo

 

Toutes le photos de Jean

 

Les photos de Louis

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

le Blog 06/04/2014 21:43


Et bientôt d'autres photos...

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map