Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 19:52

 

DSC00871Notre annuelle semaine itinérante  se transforme pour divers motifs en cette année 2012 en semaine en étoile. Prévue initialement au départ de Caussade (82) avec des parcours établis par Olivier, enfant du pays, c’est Cahors (46) qui finalement est choisi comme point de départ de tous nos circuits une nouvelle fois concoctés par la même personne et mis sur le road-book par Jean Ch.  Cahors, préfecture du département du Lot, avec sa cathédrale du  XIIème siècle et ses coupoles, son pont Valentré qui enjambe le Lot, sa vieille ville et ses petites ruelles et bien d’autres lieux que nous visiterons, est une ville en tout point charmante et accueillante, pour preuve l’hôtel restaurant choisi par Olivier qui nous reçoit avec amabilité et convivialité, avec toute la bonté du sud-ouest.

   De ce point d’ancrage nous allons sillonner le Quercy en quatre étapes, épousant les 4 points cardinaux en descendant au sud dans le Tarn et Garonne où Olivier passa une grande partie de sa jeunesse.

Le circuit Nord nous conduit à Rocamadour en suivant des routes calmes, bien arborées où le vert domine, champs de vignes, de blé et fourrages. La ville occupe un site extraordinaire, au-dessus de l’Alzou. Les vieilles maisons, les sanctuaires et fortifications sont accrochés au roc. Nous y ferons une halte mais nous déjeunerons à l’Hospitalet bien plus calme. L’après midi est bien ensoleillée et sur des montagnes russes nous revenons vers Cahors ou seule l’entrée avec des travaux de voirie et une circulation urbaine ternit un peu cette première journée. (136 kms 1937m D+)

DSC00852

Le deuxième jour, nous partons vers l’Est de Cahors en empruntant la vallée du Lot et retour par vallée du Célé affluent du Lot ; toujours des routes calmes et aussi verdoyantes, des bâtisses en pierres de taille pour atteindre Cremps, petite bourgade à une vingtaine de kilomètres de Cahors où nous sommes invités à prendre le café chez des amis connus lors de séjours en vacances. Accueil des plus sympathique (voir photos). Chemin faisant, nous atteignons St Cirq Lapopie (village classé) accroché à un énorme escarpement rocheux surplombant la rive gauche du Lot.  Eglise gothique (XVe), vieilles maisons, galeries de bois, fenêtres renaissance et toits de tuiles rondes voisinent avec les ruines du château ; une partie de l’effectif grimpera à l’emplacement du donjon pour dominer la vallée. Nous filons vers Cajarc, ville située dans un cirque de falaises rougeâtres où se dresse un château médiéval pour la pause méridienne, repas pris sur la place autour d’une belle fontaine. La côte de Montbrun en surprend plus d’un sur la digestion et au sommet, il y a une erreur d’aiguillage. Par téléphone il faut rapatrier les égarés sauf trois qui fileront vers Marcilhac.  Un charmant Monsieur nous ravitaille en eau fraiche et nous indique la bonne route ; Marcilhac/Célé où se refait la jonction des deux groupes,  s’étale au creux de la vallée du Célé, dans un cirque de falaises. Sous la tonnelle d’une auberge, nous  dégustons une BBF qui est la bienvenue ; Olivier, pour y avoir passé quelques années de sa jeune vie, est à la recherche de sa demeure, effacée de sa mémoire. L’aubergiste « au féminin » lui indique ce lieu. Maintenant la route est plane, nous passons Cabreret  au confluent de la Sagne et du Célé dominé par les ruines du  château du Diable et par le château de Gontaut Biron. Nous passons Bouziès, un passage spectaculaire dans la roche (photo) pour atteindre St Géry. Bernard prend la tête du groupe à allure très régulière pour rejoindre au plus court Cahors car les fessiers sont endoloris par presque sept heures de selle. En arrivant photo du groupe au pont Valentré. (142 kms  1208m D+)

DSC00875    Jeudi, troisième jour de notre escapade dans le Quercy nous allons traverser le vignoble de l’AOC Cahors, vignes magnifiquement entretenues avec ses nombreuses appellations. La montée vers Crayssac nous fait prendre un peu de hauteur pour mieux admirer la plaine en passant par le col de Grayssac (219m) et une magnifique descente pour arriver à Luzech dominée par son donjon du XIIeme où nous faisons la pause-café ; maintenant direction Montaigut du Quercy par une vallée verte magnifique, où nous pensons rencontrer nos amis Robert et Gilberte. Notre appel téléphonique n’est pas entendu. Un site merveilleux avec tables et bancs nous accueille pour le casse-croûte du midi. On y ferait bien une petite sieste en bordure du ruisseau et à l’ombre. Café pris, nous filons vers Montcuq qu’il est ici inutile de présenter puisque sa renommée fut faite par la bande de Jacques Martin dans le petit rapporteur. Dans ce village se dresse un donjon carré de 35m de haut et sur une plaque de marbre le regretté Nino Ferrer fit une dédicace. Sans trop de difficultés nous regagnons Cahors en recherchant les petites routes où la fenaison bat son plein entrainant pour certains de petites allergies, éternuements et yeux irrités. Cahors est atteint après 114 km et 1204 m D+.

    Vendredi, dernier jour de notre séjour et je pense que c’est avec nostalgie que nous allons quitter le Quercy. Mais cerise sur le gâteau Olivier, ce bien aimé nous invite chez ses amis à Mirabel, village qui l’a vu grandir pour des grillades. Nous prenons le café à Castelnau Montratier, bourgade du XIIIème avant de filer tout doucettement vers le Tarn et Garonne où nous changeons complètement de cultures pour retrouver le maïs, les champs de blé et l’élevage de bovins. Olivier vous racontera plus en détail l’accueil qui nous est réservé par nos hôtes, le mot est peut-être un peu fort mais ce fut pantagruélique. Un repas de l’apéro jusqu’au dessert en passant par les pâtés maison, les salades, les côtelettes, le fromage, gâteaux, cerises fraichement cueillies et vin du pays en provenance directe du producteur qui partage avec son épouse notre table. Peut-on faire mieux ? C’est avec regrets que nous partons et quittons ce lieu où l’accueil fut des plus conviviaux. Chaleur dans nos cœurs mais aussi dans nos corps et sur nos têtes. Nous passons Montpezat du Quercy pour grimper le seul et unique col du Lot et Garonne, le col de Viandes culminant à 270m (photo). Jean Ch ne l’avait pas à son très riche palmarès. Comme c’est un territoire « bossu » des ascensions nous font tirer la langue et transpirer par une température proche des 40° pour traverser Lalbenque, marché de la truffe noire. Nous traversons Cieurac pour rejoindre Cahors et mettre fin avec regret et nostalgie à notre périple.

100kms  1053 D+

Comme tous les soirs nous prenons le repas en terrasse, apéritif offert par l’hôtelier.

DSC00864Je n’ai pas su faire plus court. Olivier vous en dira plus dans une « Roue ensoleillée ». Je me fais le porte-parole du groupe pour le remercier d’avoir mis sur pied cette semaine très bien réussie, d’avoir prévu une aussi bonne météo. Remercions également Jean Ch. qui a mis sur papier les 4 circuits ce qui nous a évité de sortir la carte N° 79 de chez Michelin pour ceux qui voudraient jeter un œil à nos parcours. Je ne décline pas le nom des participants, vous les reconnaitrez sur les nombreuses photos dont l’auteure n’est autre que Claudine.

Merci à tous et à bientôt.

Etape 1 :136 kms     1937m D+      Moy : 19,9      T° Moy : 28°5

Etape 2 :142 kms -  1208m D+  Moy : 21,00 –     T° Moy :25°

Etape 3 : 114 kms – 1204m D+   Moy :  20,2  -    T° Moy :24,4°

Etape 4 :  100 kms – 1053 D+       Moy : 21,1 -     T° Moy : 28°   Maxi : 40°

 Les photos de Claudine

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Denis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map