Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 18:35

L’été s’est fait attendre et voici que pour ce week-end en Drôme provençale au départ de Dieulefit (26) la météo nous annonce des températures supérieures à la normale de saison. Après un printemps pluvieux et froid où il fallait parfois revêtir la tenue d’hiver nous n’allons pas nous plaindre.

Nous arrivons au nombre de dix et quatre accompagnatrices le vendredi à l’hôtel l’Escargot d’Or, une charmante demeure avec terrasse où nous prendrons nos repas, sa piscine où certains feront quelques brasses, son coin de remise en forme avec divers appareils de musculation et des tables de tennis de table. Un joli cadre pour passer un bon séjour d’autant plus que la table sera excellente, repas à la carte.

P1050079Beau ciel bleu au réveil après une excellente nuit, pas de vent et déjà une vingtaine de degrés ; comme prévu la journée sera chaude pour ne pas dire caniculaire. Il nous faut attendre 7h45 pour prendre le petit déjeuner, autant de temps de perdu où nous pourrions rouler à la fraiche quand on sait qu’à domicile nos rendez-vous sont à 7h00. Thierry notre président n’est pas au mieux car son mal au dos lui a fait passer une mauvaise nuit mais au courage il est au départ.

L’organisateur Pierre Moutin nous propose un circuit de 155 kms avec pas moins de 8 cols et environ 3000 m de D+, donc du très costaud, il faudra être en excellente condition. Mais d’après Jacques M. il est possible de couper si toutefois on n’est pas au mieux. Nous aviserons donc en cours de route.

Il est un peu plus de 8h30 quand nous nous mettons en route. Nous traversons Dieulefit pour nous diriger vers Bourdeaux et tout de suite ça grimpe pour environ 4 kilomètres sur une belle route bien asphaltée car le TDF passera dans ce lieu le 14 Juillet lors de la longue étape Givors-Mont Ventoux au le sommet de la côte de Bourdeaux ou col de Pertuis dans l’autre sens se disputera un GPM de 3ème Catégorie. Chacun y va à son rythme le temps de chauffer s’il le faut la mécanique, rassemblement au sommet et descente  très rapide vers Bourdeaux. Heure trop tardive pour prendre un café nous filons vers le col de la Chaudière, il porte bien son nom car la température a bien progressé. Un peu de plat avant 7 kms de montée. J’essaye de prendre dans mon sillage Samy qui lâche prise ainsi que Jean-Louis et en solitaire je rejoins bien plus haut Pierre, Patrick et Olivier partis en éclaireur. En serre file progressent à leur rythme Nadine, Jacques et Thierry. De nombreux passages à plus de 9% font mettre tout à gauche. La route s’élève dans un paysage montagneux, sec et désolé ; nous passons le col du Gourdon avant d’atteindre le sommet du col de la Chaudière avec vue sur les murailles qui se dressent au dessus de la forêt de Saou. Une pause s’impose, pour se désaltérer, croquer une galette et prendre une photo pour certifier ce passage.

Longue descente vers Saillans où nous faisons le plein de nos bidons et quelques provisions de bouche à la boulangerie ou épicerie. La montre a bien tourné et nous continuons le long de la Drôme, affluent du Rhône aux eaux limpides où de nombreux vacanciers trempent leurs pieds. Une bonne dizaine de kms  dans la vallée avant d’atteindre la bifurcation pour gravir le col des Pennes. Là vont se séparer nos routes avec Nadine et Thierry qui vont gagner au plus direct St Nazaire le Désert, Jacques, Samy et Jean-Louis les rejoindront après avoir gravi le col.

Le Col des PENNES ou le Col de la PEINE car se sont 7 kms à 10% et sur le coup de midi il faut chercher l’ombre qui est rare. Chaud, très chaud et cette canicule fait mettre pied à terre à Patrick malgré ses « figolus ». Il n’a plus d’essence dans le moteur. Olivier arrive carbonisé, Pierre à bout de souffle. Les deux Jacques rentrent dans les points. Jacques va rejoindre Nadine et Thierry et récupère au passage Jean-Louis et Samy qui ne verront pas le panneau au sommet du col. Longue attente pour voir arriver Patrick qui à l’ombre va bien vite récupérer.

P1050101

Du déchet : Pierre nous signale qu’il n’a jamais eu autant de déchet dans une GM ;  nous ne sommes plus que 5 sur le parcours initial. Nous décidons d’aller déjeuner si nous trouvons une auberge ouverte à Luc-en-Diois, à mi-parcours. Descente, du plat, un bon lièvre avec Jacques S. et nous dans sa roue pour atteindre Luc-en-Diois peu avant 14h. Auberge ouverte, belle fontaine pour se rafraîchir, un service assez rapide car à 15h par une T° de 35° nous repartons pour aller grimper le col de Premol. L’asphalte nous renvoie cette chaleur, la forêt est bien présente mais la route n’est pas ombragée. La pente est dans l’ensemble douce, noyers, noisetiers, hêtres et quelques pins bordent la route. La rivière Béous coule en contrebas et il ferait bon s’y tremper comme le font des jeunes qui y pratiquent également le canoë.  Pas d’arrêt au sommet et nous filons vers la Motte Chalancon pour à l’heure de l’arrivée du TDF  prendre une boisson réparatrice au bar, bien à l’ombre en terrasse. Etant donné l’heure tardive et les difficultés à venir, Pierre et sa carte routière une nouvelle fois sortie nous propose  de couper  en évitant les deux derniers cols. Comme nous sommes tous bien entamés nous acceptons cette option. Mais comme je l’ai dit, peut-être deux cols évités mais il y a des bosses et certaines « bosses » valent des cols car certains sont franchis en descente ; il faut remettre en route pour s’attaquer au col de Pré Guittard et les jambes sont un peu dures. Faux-plat montant où nous maintenons un petit train sympa où nous sommes tous les 5 roue dans la roue, et  puis la pente s’accentue. Jacques file vers le sommet, Patrick a retrouvé un bon coup de pédale, Olivier malgré ses gros braquets peut suivre, seul Pierre est un peu à la peine et je l’attends à distance raisonnable pour ne pas le saouler de mes paroles. Nous faisons même une pause à l’ombre d’un bel arbre avant de passer le sommet.

Une descente un peu délicate car il y a du gravillon suite à la réfection de la chaussée. Nous passons sauf erreur le col de Lescou mais nous filons vers Bouvières laissant sur notre gauche les cols de Sausse et Valouse pour atteindre Crupies et Vesc et filer vers Dieulefit. Ce n’est pas tout plat, il y a bien une côte avant Vesc qui vaut bien un petit col.

Sentant maintenant « l’avoine », nous filons bon train, nous valant des remontrances de Pierre pour une allure trop élevée. Un carrefour, une montée et nous atteignons l’hôtel. Ouf, nous venons d’accomplir une bien belle et chaude journée de vélo dans de beaux paysages, sur des routes peu encombrées, le département de la Drôme est bien le paradis du vélo avec ses nombreux cols et les différents circuits proposés. Nous retrouvons à l’hôtel ceux qui ont coupé, Jean-Louis et Samy rentrés direct depuis St Nazaire alors que Jacques et Nadine bien plus courageux sont allés faire les deux beaux cols de Sausse et Valouse et  passer par le défilé des Trente Pas qui est de toute beauté. A voir.

Sam 5/7/13 :   150 kms   7h50’  19,2 km/h    2800m D+   T° Moy : 29,8    Max : 37°

P1050115

Réunis en terrasse, Jean-Louis nous offre l’apéritif pour son anniversaire, chacun fait son commentaire sur cette journée, il y a pas mal de plaisanteries qui circulent. Le repas sera à l’identique, c’est à dire excellent. Seuls des invités comme les moustiques ne seront pas les bienvenus. Quelques-uns souhaitent rouler le dimanche matin, soit pour faire les cols non franchis la veille, soit pour faire un peu de plat pour se dégourdir les jambes. La nuit porte conseil. RDV au petit-déj.

Dim 6/7/13 : Au petit-déjeuner servi encore plus tard, 8h00, beaucoup de personnes en civil, ce qui veut dire que les rouleurs vont se compter sur les doigts d’une main. En effet, aux départs prévus, Pierre et Patrick, Nadine, Jacques et Jean-Louis jettent l’éponge et Thierry qui souffre toujours du dos ne roulera pas. Nous avons forcé la main à Samy qui avait rangé ses habits de cycliste pour qu’il se fasse un peu violence, lui qui avait si peu roulé la veille. Nous sommes donc quatre, Olivier, Jacques S, Samy et moi pour aller terminer le circuit de la veille. Nous demandons à notre charmant hôte de nous réserver deux chambres pour pouvoir nous doucher et nous changer et nous obtenons satisfaction, c’est une bonne chose à condition de rentrer avant midi.

Petit-déjeuner pris, nous réglons notre séjour qui nous paraît très avantageux et pour cause car  même si nous sommes en période de soldes une nuitée avait été oubliée. Tout sera mis en ordre un peu plus tard. Dommage…

Nous nous mettons en route vers 9h00 en direction du col de Valouse. Il fait très beau mais pas la grosse chaleur étouffante de la veille. Nous restons ensemble dans l’ascension du col. Nous croisons quelques cyclos et nous verrons après le défilé des Trente Pas qui est magnifique et dans la descente du col de Sausse qui n’est pas une énormité le club de Valréas, certainement plus de trente participants.  Pierre nous a fait un circuit d’environ 60 kms pour rentrer avant midi. Aux environs de Crupies, Olivier et Samy préfèrent couper au plus court. Jacques et moi souhaitons visiter la côte de Bourdeaux qui sera un 3ème cat au TDF. Nous l’avions descendue la veille, très pentue vers le bas et en effet c’est du 7% et 8% sur deux kms avant de devenir plus doux avec du 4 et 5% vers le sommet. Vous pourrez la voir à la télé le 14 Juillet et même voir l’hôtel où nous avons séjourné car les coureurs passeront juste devant celui-ci.

Belle descente vers Dieulefit. Après de petites ruelles, nous retrouvons la route de Nyons pour rejoindre l’hôtel. 11h40, mission accomplie nous avons respecté l’horaire pour satisfaire notre hôte. Après une bonne douche et bagages bouclés, nous dégustons pour clore ce séjour une « Leffe » bien fraiche en attendant de déjeuner.

Onze prévus, dix au RDV (Jean Y souffrant absent), du déchet le samedi et plus que quatre le dimanche. Doit on se questionner ?

P1050108

Dim 6/7 : 56 kms    2h40’   21,1 km/h    940mD+   T° Moy : 25,1    Max : 30°

Participants : Pierre M (organisateur)  Patrick G.   Nadine et Jacques M.  Jacques S.

                            Olivier B.   Samy R.   Jean-Louis J. Thierry A.     Denis B.

Accompagnatrices : Geneviève M.      Catherine G.     Sylvie et Eva  A.

 

Les photos de Thierry

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Denis
commenter cet article

commentaires

Nadine 12/07/2013 14:17


Merci Denis pour ton article qui, chaque fois, nous fait revivre des moments forts et conviviaux.


Je rajouterai à ton récit une petite touche descriptive du raviole de la Drôme dont tu n'as pas vanté la saveur : petit paquet baignant dans une onctueuse sauce aux cèpes accompagnés de quelques
girolles (et c'est à qui aura les plus grosses !) , une douce violence sur laquelle un tas de morfalous s'est jeté le 1er soir avec récidive le 2ème.

Jipi 11/07/2013 15:18


Bravo Denis pour le récit, Bravo à toute et tous pour ce bel exploit, quel que soit le nombre de kms accomplis. En effet, je connais très bien la région car au départ de Mison,
fief de l'ami Achard, j'ai souvent pédalé sur ces routes difficiles et y ai souvent affronté une chaleur torride, notamment lors de mon départ vers Thonon. Donc chapeau bas collectif et à samedi
sous la "fraîcheur marseillaise", tout étant bien entendu relatif ! En effet, les orages en montagne m'ont vu redescendre pour quelques jours alors samedi je devrais être des vôtres !

Thierry 10/07/2013 20:01


merci Denis pour ce tres bel article.pour info suite a ma visite chez mon osteo je suis maintenant remis.a samedi prochain pour cause de congés.

Anne 10/07/2013 19:02


Bravo pour ce bel article ! Moi, ce qui me questionne, Denis, c'est ta forme inébranlable...

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map