Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 15:37

MVM pourrait être une PRS. Tu as raison, Olivier J., j'aimerais voir ressurgir MVM dans le calendrier, mais dans sa formule en 2 jours, pour un agréable mais difficile week-end. J'en profite pour t'inviter à m'envoyer tout article que tu aurais envie de nous écrire. Les portes du blog te sont ouvertes.

Mais que sont les PRS ? Pour ne pas être clair, c'est une VVV possible. Pour être un peu plus clair, ce sont les Promenades du Rêveur Solitaire et pour être précis, une vision du voyage à vélo. J'emprûnte ce label à JJR, mais en inversant les deux premiers termes, pour bien monter que ce qui compte, au-delà du projet et de la manière de l'accomplir, c'est la promenade elle-même.
Pour accomplir une PRS, il y a deux exigences objectives : que la promenade (sportive) prenne au minimum la journée et qu'elle soit solitaire, plus une exigence subjective : qu'on en ait envie. Si on n'a pas envie, on se fera un parcours sans imagination, sans joie et sans décor ; ce ne sera plus que de l'entraînement. Si on est accompagné, on oubliera le chemin, on pourra discuter, s'entraider et même se flinguer, et ce ne sera plus la même promenade. En moins d'une journée, la promenade n'est qu'une sortie pour prendre l'air et qui, souvent, laisse sur sa faim.
Bien entendu, j'adore les randonnées en bonne compagnie, mais c'est une toute autre VVV. Si on a de la disponibilté, on peut sans souci les juxtaposer.

Quel est le profil PRS ? il faut aimer le vélo, supporter la solitude et savoir rêver des heures devant des cartes Michelin.

Quelle est la récompense ? Une forme d'harmonie entre la machine, le corps et le décor, mais ce n'est pas acquis d'avance.

Evidemment, tout ce que je viens de raconter n'est que du charabia, je travaille surtout pour le BlogRank .
La meilleure preuve : mes deux premières PRS de l'année sont vraiment bas de gamme.

Le 18 janvier : le tour de l'étang de Berre (135 km). C'est la première fois que je fais ce parcours tout seul parce que jamais mes envies ne m'envoient dans ce secteur. C'est à la météo et au vent d'est que je dois cette curieuse envie. Le vent favorable m'a fait passer sans effort le désagéable (la Mède) et l'agréable (entre Martigues et St-Chamas), après, bon, il fallait juste supporter le vent contraire et un quasi-ennui. C'est un parcours à faire le plus vite possible, quand on est seul. Avec les copains, c'est une toute autre randonnée... Je sais, samedi prochain, 8h00 à Bougainville.

Hier (24 février) : le 150 avec dénivellée (158 km avec un détour judicieux par Rougiers). Après une PRS, non sans odeur, mais sans saveur et sans dénivelée, il me fallait ce monument mineur de la section, car lui non plus je ne l'avais jamais fait seul. Sur ce coup, j'étais plus proche de l'harmonie. Le décor entre Brue-Auriac et Pourrières, par Varages et Rians, est très plaisant. Manger sur la place ensoleillée de Rians, bled mythique, est un grand moment. Et la dénivelée est bel et bien là (1500), même si les bosses de ce parcours sont assez roulantes. Pas une promenade originale, mais j'ai eu de bonnes sensations (ça c'est de l'intox)... Oui, je sais, on la refait le 18 avril. Mais dans l'autre sens !

A demain, les retraités et les RTT. Je sens que vous allez m'en faire baver.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel
commenter cet article

commentaires

olivier 26/02/2009 00:32

MVM, PRS, VVV : qu'importe ! c'est du vélo.
J'ai passé de sacrées heures de plaisirs à vélo dans cette provence que j'aime, sur des routes belles en paysage, et en difficulté, le tout avec des cyclos étonnants dont les prénoms résonnent encore et me rappellent des souvenirs agréables (Edgar, Jean M, Jean B, Raymond, Michel, Bernard, Etienne etc y compris les féminines de chantal à colette via sophia).

La formule en deux jours de MVM se marie plus avec ce que l'on fait de nos jours, à l'instar de ce qui est fait coté BCMF. Mais si coté BCMF, ce découpage ne se justifie pas (a mon gout), coté Marseille Ventoux Marseille, c'est une possibilité qui rend la randonnée plus humaine.

Sur le fond, j'ai d'excellent souvenirs du triangle avec les copains, surtout de Michel B, qui ralait dans le revers des Termes, après 200 kms et qui commençait à coincer alors que la nuit hivernale et inquiétante nous envahissait.
J'ai paradoxalement d'autres souvenirs du triangle effectué en solitaire ces dernières années. La veille, la course pédestre Marseille Cassis avait connu des trombes d'eau, le lendemain matin 7 heures, le ciel annonçait sans faillir une journée de soleil : c'était du coup une belle journée pour ce triangle en solo : 230 kms de plaisirs immenses via le pointu, Manosque, les termes ! Je n'ai parlé à personne de la journée, mais que la thérapie vélo en solo en Provence est bonne !
Harmonie homme machine paysage est un argument a lui seul auquel on peut bien évidement greffer le terme de copains, ou de compagnon de route.
Les parcours sont donc essentiels, à faire seul (au minimum), et a plusieurs plus de plaisirs.
Un parcours sur une carte ne sert à rien, sauf à donner l'idée de le faire, un parcours se partage, avec soi-même d'abord, pour être certain d'y arriver, et avec d'autres ensuite, pour être certain de pouvoir les tirer dans sa roue.
MVM je serais partant : en deux jours pour les copains en allure randonnée, en un jour pour le défi, la légende de la distance, le mythe de l'épreuve.

La roue ensoleillée tourne encore, quel plaisir de la voir tourner ainsi !!

Daniel 25/02/2009 18:25

Ce n'est pas un randonnée.
VVV pour Vision du Voyage à Vélo. Je reconnais que le terme vision... est un peu fort.

Anne 25/02/2009 18:17

Marseile Ventoux Marseille, j'en ai entendu parler par les anciens, mais VVV, j'ai beau chercher, je ne vois pas.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map