Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 19:46

        Voilà bien cinq décennies que notre randonnée intitulée Les Mimosas est au calendrier des grands rendez vous ; c’était la première sortie de l’année qui affichait 100 kms au compteur. Déplacée de date puisque ne se déroulant plus début février elle succédait soit aux Crêtes littorales soit au tour de l’étang de Berre. La pluie ayant annulé cette dernière nous revoici au bon vieux temps elle reprend la première place. 

       louis1 

Ayant commis de nombreux écrits sur cette belle randonnée dans le massif des Maures dont Collobrières est la capitale,  je ne vais pas  vous conter une nouvelle fois par le détail tout ce merveilleux parcours. Le départ est fixé à 8h au Lavandou et c’est au thermomètre un petit 5° qui nous accueille. Seulement 10 sociétaires ont daigné faire le déplacement. De nombreuses excuses sont évoquées : trop loin, trop froid dans les descentes des cols de Babaou ou de Taillude, les embouteillages au retour et bien d’autres motifs. Les absents ont toujours tord dit le dicton et il se vérifie cette année car nous avons passé une très agréable journée.

        Par manque de logistique, aucun bénévole pour amener nos casse croûtes à la plage de Gigaro, il est prévu d’aller se ravitailler à La Croix Valmer avant de rejoindre notre lieu habituel de pique nique à moins de  faire suivre nos provisions de bouche sur 70 km dans un sac de guidon ou sac à dos.  Pour réchauffer nos muscles un peu endormis nous grimpons gentiment vers Bormes les Mimosas, passons le col de Caguo Ven (200m), filons vers le col de Gratteloup (200m), pas un seul véhicule motorisé, peut-être un ou deux pour ne pas mentir, quel louis2régal, un véritable bouleversement si on compare avec le trajet Obi-St Zach emprunté si souvent. Et puis ça sent bon la nature, chênes liège, pins, eucalyptus et autres espèces que je ne peux vous décrire. La route est légèrement humide suite aux pluies de la veille car nous sommes passés entre deux épisodes pluvieux ; voici le col de  Babaou (415m) et la longue descente vers Collobrières où ceux qui avaient décidé de rouler en court car les 17° étaient annoncés pour l’après midi ou de partir sans le coupe vent étaient heureux d’être en tenue hiver (Béatrice) et bien couverts (René). T° entre 7° et 8°. Nous faisons un arrêt café inhabituel à Collobrières où la terrasse du bar est bien ensoleillée.  Nous repartons vers le col de Taillude (411m) et sur un revêtement des plus corrects nous dévalons en passant par Capelude après avoir laissé sur notre droite la route se rendant à la Chartreuse de La Verne (au cas où quelqu’un de chez nous voudrait y faire une retraite) vers Grimaud, lieu habituel de ravitaillement en eau si besoin. Là nous modifions le parcours « officiel ». Nous décidons d’aller directement à Cogolin, le pays de la pipe. Nous traversons cette grande agglomération sans encombres et filons direction St Tropez avant de trouver après avoir gravi un mur à 14% sur 800m la piste cyclable qui nous amène direct à  La Croix Valmer. Un régal d’être en toute sécurité sur 4 ou 5 km bien arborés. A La Croix chacun fait à sa façon ses provisions mais nous savons que Monique, amie de Christian nous attend en bord de plage avec boissons et apéro. En suivant cet itinéraire nous avions occulté le col de Collebasse (129m)et presque à l’unanimité nous décidons de le gravir en sens inverse avant de plonger vers Gigaro et sa plage.

jacques          Notre hôte (Monique) est bien là avec Christian et J Louis qui ont coupé au plus court. La nappe est déjà installée, l’apéritif presque servi et les « cubi » installés. Nous avons parcouru 70 km et 1150 de D+ nous allons nous requinquer et comment ! Nous faisons honneur à cette table très généreuse, salade, jambons, fromages, gâteaux, vins rouge et rosé sans oublier l’apéritif et les amuses gueules. J’allais oublier le café. C’est au soleil que nous passons cette pause méridienne, une mer très calme. Pour info un snack « POPEYE » est installé en bordure de plage. D’ailleurs nous y avons pris un autre café pour faire connaissance et la patronne est des plus aimables.

louis3    C’est bien rassasiés et la peau du ventre bien tendue que nous repartons vers le Lavandou en suivant la belle bleue. Christian M. ne voulant pas quitter Gigaro perce sa roue arrière. Nous avons vainement cherché le trou à plusieurs sans succès. Vacances scolaires, samedi, vraiment très peu de circulation. Comme dab nous empruntons la piste cyclable et sans trop forcer nous atteignons notre point de départ. Mais au fait où étaient les mimosas ? Presque pas d’arbres bien fleuris. Trop tôt, trop tard ? De toute façon ils sont rares ceux qui en cueillent pour ramener au domicile. Nous rangeons nos vélos et prenons une boisson en terrasse avant de retourner à Marseille.

Les 10 : Christian et Jacques M- J Louis J- Louis G- René G- Béatrice R- J Piere BO- Pierre Paul R- Gérard M-  Denis B.

Pour Max : 2 Martinez- Jouve- Gallinari- Grassi- Roudière- Bouquetot- Rimini- Motte- Berthomieu

Le parcours : 98 km     1460 D+    4h48’    20,3 km/h

christianA l’an prochain avec plus de participants car maintenant avec le tunnel qui traverse Toulon dans les deux sens et la sortie faite un samedi exit les embouteillages et même s’il faut se lever tôt cette randonnée est des plus agréables hors de nos sempiternels sentiers battus et rebattus sur Marseille et ses environs. Tant que les Varois voudront bien de nous…

    Les photos sont l’œuvre de : Christian, Jacques et Louis.

Les Mimosas

Partager cet article

Repost 0
Publié par Denis
commenter cet article

commentaires

Anne 03/03/2015 22:20


Oui bravo Denis, les sorties se répètent, mais tes articles sont toujours aussi intéressants.


Tu as raison, la sortie B Obi-St Zach n'avait rien de bien folichon mais j'espère que ceux qui l'ont modifiée pour faire au moins autant de km que vous sans daigner parcourir 200 km en voiture
seront pardonnés.

jipi 03/03/2015 22:02


Bravo Denis, beau récit (ça rime !). peut-être y-a-t-il eu un problème avec les mimosas ? toujours est-il que sur deux participations, officielle ou non , j'ai toujours fleuri mon appartement
avec ces si mignonnes petites boules jaunes qui sentent si bon... Les romantiques n'ont pas tous disparu !


très belle journée à Marseille aussi,un peu fraîche le matin et très peu ventée. Une quinzaine de sociétaires environ, dont au moins quatre ont prolongé le parcours officiel, Jipi se faisant même
confisquer sa "salle à manger" sur le Cengle par un troupeau de chêvres !


Voilà, à bientôt aux Batelières pour le prochain GRV !

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map