Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 17:06

En cette année 2014 c’est l’ASPTT Montpellier qui est chargée d’organiser le critérium interrégional des ASPTT du Sud-Est. Double manifestation puisque ce critérium sert également de support à une manche du challenge Luyat qui nous permet de côtoyer les ASPTT de Lyon, Valence, Aurillac pour ne citer qu’elles.

Programmée traditionnellement le dimanche, Montpellier innove en la déplaçant au samedi avec possibilité de rester le dimanche après une nuit d’hébergement.  Alors pour ceux qui n’ont pu se déplacer pour divers motifs,  je vais vous conter ce formidable weekend car nous sommes passés entre deux grosses perturbations météorologiques, un épisode appelé cévenol qui fit quatre victimes et les fortes pluies qui ont fait déborder le Lez et noyé Montpellier et ses environs.

P1060639Pour ceux qui peuvent se libérer et ils sont nombreux chez nous il est de tradition d’arriver la veille et si la région est proche de la mer d’aller déguster un plat de moules-frites avant de parcourir quelques kilomètres à vélo. Cette année en bordure de l’étang de Thau aucun problème pour trouver des moules et pourtant le restaurant choisi ne put nous  fournir que quatre parts sur sept demandées. Oui c’est possible, les autres prirent une autre spécialité, moules farcies par exemple avec du Picpoul de Pinet c’est délicieux. Ciel bleu, pas de vent, après notre halte à Bouzigues nous partons faire le tour de l’étang en passant par Sète, longer le bord de mer par une piste cyclable jusqu’à Marseillan et retour vers Mèze pour une soixantaine de kms et un dénivelé positif de 210 m. Voilà comment occuper un après-midi en humant l’air iodé avant de prendre possession de nos appartements dans le village vacances Thalassa en bordure de l’étang à deux pas du port. Allez vous détendre dans ce lieu, c’est magnifique. Le reste de la troupe arrive au fur et à mesure pour se retrouver à 21 cyclos et 5 accompagnantes. Voilà pour le vendredi et après un très bon dîner balade vers le port, ses nombreux restaurants et brasseries, de nombreuses embarcations de toutes tailles à voile ou à moteur. Pour Max pas de pont à visiter pour ce soir et le voilier amarré devant le village n’était pas celui d’Henri comme certains ont pu le croire.

Après une nuit dans un calme absolu il faut penser au critérium. Copieux petit déjeuner où il ne manquait rien, préparation des vélos pour se diriger vers un des trois parcours proposés dans l’arrière-pays, 63, 95 ou 125 kms. Notre section fait deux groupes, le moyen et grand parcours avec pause méridienne dans le même lieu car nous partons pour la journée. Pour ceux qui n’ont jamais participé il est de coutume de rouler la matinée, repas le midi avec remise des récompenses et retour chacun chez soi. Avec cette nouvelle mouture c’est plus convivial car après la randonnée nous nous retrouvons pour l’apéritif, ici une « brasucade » arrosée de vin blanc, (moules braisées), le repas suivi d’animations.

P1060654L’arrière-pays est magnifique mais évidemment un peu plus bosselé et celui ou ceux qui l’ont mis sur pied sont de véritables cyclos car nous empruntons de toutes petites routes où les véhicules sont presque inexistants et les vingt derniers kms se font sur piste cyclable. Il fait très beau, un peu frais au départ, pas un souffle de vent, nous partons pour une belle balade. Contrôle ravitaillement après 25 kms seulement où se mêlent sucré, salé, boissons gazeuses et nectar, de quoi satisfaire tous les goûts Une bosse peu longue mais avec des passages à 13% fait lever les fesses de sur la selle mais comme les paysages sont de toute beauté la souffrance est atténuée. Donc après Cabrials (ravito) en passant par La Taillade, Gignac, Lagamas, Aniane, nous arrivons à La Boissière sur les coups de midi pour la pause. A chacun son petit sac, un vrai casse-croûte en position assise si vous trouvez une chaise avec au menu jambon, taboulé, fromage, chips, banane, compote de pomme, gâteau, un verre de vin presque obligatoire dans cette région viticole et le café. Egalement petite bouteille d’eau fraiche qui aurait pu accompagner en apéritif un breuvage anisé à condition de l’avoir avec soi. Et on ne part pas sans avoir pris le café. Presque un trois étoiles. Bravo aux bénévoles de Montpellier pour ce repas champêtre. Toujours pressée, notre équipe part rapidement comme si elle avait une correspondance à prendre à une prochaine station. Avec Patrick P., nous bavardons avec le club d’Aurillac, quelques mots avec Lyon. Toujours sur de petites routes et sous un franc soleil, nous parcourons cette paisible campagne. Avec Patrick, nous retrouvons un petit groupe de chez nous qui a fait une halte café. Voilà, nous nous retrouvons à sept, pas les mêmes têtes que la veille à Bouzigues mais fait du hasard nous étions à nouveau sept.  Vignes sur notre droite ainsi que sur notre gauche, quelques parcelles arrachées, seront-elles replantées ? Nous cheminons tranquillement. J Louis J. propose un arrêt BBF, ce sera Poussan où règne une ambiance rugby car le RCT reçoit le MHRC (Toulon-Montpellier) pour les profanes, match retransmis à la télé. Nous dégustons notre BBF ou autre boisson en terrasse et nous attirons ainsi le club du Grand Valence qui nous copie. En suivant le discret fléchage c’est sans encombre que nous allons regagner notre lieu de villégiature. Les premiers rentrants déjà en civil nous accueillent. Nous apprenons la chute d’Olivier sur la piste ayant accroché un poteau avec son cintre sans trop de gravité sauf pour son guidon car pour résorber ses douleurs dorsales il est allé se tremper dans l’étang après avoir reçu les premiers soins par Claudine. En traversant l’étang il aurait pu rejoindre Henri aux bains à Balaruc pour calmer ses maux. Aucune crainte pour lui, il s’est très bien tenu à l’apéro.  La remise des récompenses se fait rapidement et tous les chalenges sont remportés par l’ASPTT Carpentras pour avoir été les plus nombreux aux différentes manifestations. La « brasucade » connaît un immense succès. Il faut être vif et vigilant pour déguster les moules cuites au feu de bois et boire un verre de vin blanc.

Danseuse EtoileVoici l’heure du dîner. Nous sommes dispersés dans la grande salle du restaurant mais je me retrouve à la table des « jeuns ». Sollicité par un organisateur à l’heure de l’apéro pour participer au spectacle après le repas, je me demande bien à quoi je dois m’attendre.  A l’appel nous passons dans les coulisses et j’y retrouve Daniel et trois autres partenaires. Nous voilà déguisés en danseuses avec tutu, soutien-gorge, perruque et nous danserons sur la musique du lac des cygnes. 3 minutes à tenir et pour final soulever la danseuse étoile. Notre prestation fut des plus réussie et c’est sous les applaudissements, franches rigolades et nombreux flashs que nous quittons la scène. Le lendemain au petit déjeuner nous sommes une nouvelle fois félicités.

Notre séjour en bord d’étang de Thau se termine. Ah, nous serions bien restés tant l’accueil et le lieu étaient agréables. Certains profitent du dimanche pour visiter le coin, deux courageux, Claudine et Daniel vont cycler dans les gorges de l’Hérault, les autres regagnent leurs pénates. Le lendemain, le département de l’Hérault est en alerte orange et puis rouge pour fortes pluies et inondations. Nous avons été chanceux et les organisateurs soulagés.

En 2015 le critérium interrégional se déroulera à Carpentras. Nous verrons en temps utile si la formule 2014 sera reconduite mais le déplacement sera bien plus court donc certains  pourront ne venir que pour la journée. Donc pour ceux qui n’ont jamais participé à cette manifestation venez la découvrir.

Les photos de Jean

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Denis
commenter cet article

commentaires

jipi 02/10/2014 21:11


je voulais pousser des cris de g.... mais je dois d'abord sourrire à ce qu'à relevé Anne, bien sûr !


il n'mpêche, arrive l'automne et chez nous le temps des grands coups de g..... qui ne vont pas manquer de poindre à l'horizon de nos prochaines réunions car nous avons besoin d'un renouvellement
important au niveau du bureau et le portillon reste bien tranquille pour l'instant ! pour l'heure, je me contente de pousser celui qui concerne le manque de plumes car Denis aurait bien eu envie
de voir apparaître un article émanant de l'une de la vingtaine de personnse qui l'entourait ! donc, bravo Denis pour cette belle ouvrage et pour ta prestation de danseuse étoile, aussi !

Anne 02/10/2014 12:26


Denis en danseuse étoile !Je me demande si je ne vais pas finir par regretter de ne pas être allée au criterium... Des photos !! 

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map