Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 07:44

Ce superbe parcours dans l’un des départements les plus boisés de France – le second de métropole avec 3 482 kms2 de forêts - mérite bien ce titre, notamment avec la feuille verte, toute fraîche, du chêne pubescent, l’un des emblèmes de la sortie du jour.

En ce samedi 22 avril, le calendrier nous propose notre troisième déplacement à St Maximin, porte de la Ste Baume, comme son nom l’indique, mais également des Monts Auréliens. Les petites routes, magnifiques et totalement désertées par la gent automobile sont tellement légion que ce nouveau parcours différera des deux précédents s’il ressemble tout de même au premier, dans sa ligne générale.

Café convivial sur la grande place de cette bourgade à la basilique imposante et renommée. 7 petits degrés au thermomètre, les jambes à l’air devront pédaler double pour ne point geler ! Absence totale de vent : Éole a prévu de mettre le réveil à onze heures, il tiendra parole !

Symphonie varoise

Pour l’instant, régalons-nous à travers le vignoble sous le village perché de Seillons-Source-d’Argens, grimpons gentiment à travers bois sur un magnifique plateau dont le Var regorge. Quel bonheur ! 40 ans que je ne suis pas passé par là ! Pour une fois, si tout le monde trouve son rythme, personne ne sera largué. Descente escarpée sous le vieux village d’Esparron de Pallières qui se visite ou s’évite, au choix.

Comme d’habitude, les premiers tenteront bien d’égarer le groupe vers je ne sais quelle direction mais, par la voix de Jipi, l’Ami Chelin poussera une belle gueulante et nous nous régalerons dans une verte campagne pour rejoindre le curieux village de Ginasservis, étalé sur deux collines. Si, depuis Esparron, l’itinéraire était plus facile, il va se corser, fortement, les routes magnifiques n’étant que succession de bosses et descentes ; gare à ceux qui n’ont pas mis leur «moteur» en position «eco» ! Grand bonheur sur ces plateaux boisés, composés de chênes blancs, fraîchement «rénovés», chênes verts et conifères. Chevauchant sa colline, St-Julien le-Montagné surveille une vaste plaine, verdoyante, colorée du rouge des coquelicots et du jaune d’une multitude de fleurs ou de la culture du colza. De ravissantes mais courtes gorges nous plongent vers le Verdon, que nous franchissons au cours d’une incursion assez longue dans le 04. Au loin, Vinon se remarque par sa colline tapissé de maisons.

Gréoux-les-Bains procure toujours autant de plaisir à traverser sa verdoyante station thermale, malgré une belle bosse ! Las, il nous faut redescendre au niveau du célèbre cours d’eau… pour mieux remonter, mon cyclo ! Rude ascension, petits plateaux en service pour ceux qui en possèdent mais là c’est le clou du spectacle, le graal de la balade du jour ! En effet, après avoir longé cette magnifique rivière, nous allons grimper dans un cadre sauvage pour nous hisser au-dessus de l’un des nombreux barrages érigés sur le cours d’eau. Beaucoup manqueront à l’appel pour la photo de groupe mais Anne pourra converser en anglais avec une ressortissante du Royaume-Uni, née aux Pays-Bas.

Symphonie varoise

Nous croiserons quelques cyclos lourdement chargés, notamment deux Espagnols. Les bosses se succèdent encore mais le spectacle ne diminue pas d’un iota : route en corniche, vues splendides sur le lac, cadre sauvage, minéral, village d’Esparron-de-Verdon qui surveille le lac de son château imposant… au pied duquel coule une eau bien fraîche ! Belle allée de platanes pour quitter ce lieu magique, nouvelles bosses à travers de magnifiques plateaux ; quelques-uns tireront tout droit sur Quinson mais la plupart respecteront le parcours qui frise le petit village d’Albiosc avant de remonter à nouveau sur un plateau aéré puis de plonger sur Quinson à travers une descente tourmentée, pentue et boisée.

Le village de Quinson, encore situé dans le 04, abrite un musée de la préhistoire, invite les randonneurs pédestres à un superbe parcours dans les basses-Gorges du Verdon et nous proposera une terrasse ensoleillée, la température n’étant pas encore très chaude, pour y partager un repas très agréable. Pour une fois attablés ensemble, les15 convives trouveront à se rassasier de fort belle et copieuse manière, qui plats de viande, pâtes, salades ou sandwiches. Une adresse à retenir !

Nous serions bien restés là mais il faut redémarrer ! Tout de suite de retour dans le Haut-Var, le tracé sera plus roulant, l’allure bien sûr plus vive et le cadre moins grandiose que celui du matin si la traversée des plateaux boisés, des vignobles, champs d’oliviers et diverses cultures demeurera tout de même magnifique. Après Montmeyan, Fox-Amphoux, où le rosé est paraît-il fameux, une crevaison, Cotignac nous accueille dans son bourg pittoresque sous une falaise où trônent deux tours ruinées.

Une petite route nous verra passer à Montfort-sur-Argens, où je ne pense jamais avoir traîné mes roues, avant de lutter contre un fort vent de face pour rejoindre le Val. Sur le retour du parcours de Carcès, nous pensions souffrir dans les bosses du Bois du Val, au cadre sauvage, mais finalement elles passeront bien après un démarrage un peu sévère.

Très connue du peloton, une toute petite route nous évitera le bourg de Bras, puis un long faux-plat montant, pénible par vent contraire, nous verra clore cette superbe randonnée par la traditionnelle BBF. Quel bonheur d’avoir partagé ensemble cette si belle journée !

Les chiffres : 133 kms, 1 740 m de dénivelée.

Les 15 : Béa, Anne, Gérard, Jean Y., Jean-Louis J., Denis, Joël, Paulo, Jean-Marc, Patrick P., Jacques S., Daniel, René, Michel GU et Jipi.

 

Le haut var deuxième édition

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jipi
commenter cet article

commentaires

Marc de LUC/ORBIEU 25/04/2017 08:25

Une vraie balade, pittoresque à souhait et racontée superbement. On y est à la lecture et ça donne envie malgré les difficultés. Les chiffres sont également éloquents... Bravo à tous les participants !

Nadine 24/04/2017 09:11

Jean Pierre,
Ton article sent bon le Printemps, tout y est : les odeurs, les couleurs et la beauté de la nature en cette saison.Vous ne vous êtes pas laissés abatttre à table, je vous reconnais bien à l'abondance dans l'assiette .

Denis 23/04/2017 10:07

Les absents ou empêchés à cette sortie se régaleront de lire le toujours magnifique CR de notre célèbre narrateur nous contant cette magnifique randonnée et pourront ainsi s'évader un tant soit peu en attendant des jours meilleurs.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map