Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 17:49

Difficile ainsi de mettre un numéro sur le récit des célébrissimes «Crêtes Littorales», l’une de nos deux randonnées permanentes, labellisées FFCT, l’autre étant «Alpes de Soleil», à étaler sur 2 ou 3 belles journées de bicyclette (400 kms environ) !

Enfin, en ce samedi 11 février, le ciel est gris, noir et le vent d’est gêne déjà considérablement Jipi pour se rendre à St-Menet… En plus, il a fallu avancer les réveils d’un quart d’heure et ce n’est pas fini !

Malgré ce temps humide et frais, un bon peloton s’élance dans la vallée de l’Huveaune, fréquentée par de nombreux clubs, notamment la PJ avec ses cohortes de maillots rouges ! Le vent ne gêne plus trop, la température est très acceptable, tout juste si nos 23 cyclos ressentiront un peu la froidure légendaire du poljé de Cuges, après le café gentiment offert par l’ami Daniel dont c’est l’anniversaire, à quelques jours prés !

Quand on aime on ne compte pas…

L’allure est toujours vive dans la montée du Camp, assez abritée du vent faut-il préciser ; tout le monde, il est vrai, ne fera pas le «Tour du jour» ! Les premiers «wagons» décrochés, le vent se ressent un peu sur le plateau du Camp mais nous lâcherons les chevaux dans la descente vers le Beausset – même Jipi et ça c’est un scoop ! – sans oublier de contempler la baie de la Ciotat, reconnaissable avec les rochers si caractéristiques du Bec de l’aigle.

Après le Beausset, pas de fioriture aujourd’hui et le peloton file à vitesse V vers la mer, sur les grandes artères… peut-être qu’avec le soleil qui se pointe, certes faiblement, lui viendrait-il quelques envies de baignade ? Je rigole car il ne fait pas si chaud, même si le vent nous pousse maintenant, allègrement !

Traditionnellement, le repas se prenait sur la plage des Lecques. L’an dernier, le mauvais temps a fait se réfugier les quelques courageux candidats dans un troquet de St-Cyr… que Denis cherche toujours ! Cette année, il est bonne heure et nous décidons de filer vers La Ciotat. En effet, vers 11 H 30 mes camarades s’engouffrent à l’intérieur d’une boulangerie mais la porte ouverte ne leur confèrera pas la chaleur recherchée si, au niveau des chaudières et des niveaux, le compte sera bon ! N’aimant pas consommer dans un commerce sa nourriture emportée de chez lui, Jipi déjeunera sur un banc, face à la mer aux magnifiques reflets irisés et aux flots qui s’agitent sous l’effet du vent d’est qui, en plus, noircit le ciel et refroidit l’atmosphère. Quelques voiliers passent au loin et quelques amateurs de windsurf semblent se régaler sous leur combi. Jipi, lui, ne tardera pas rejoindre les copains car il se gèle !

Quand on aime on ne compte pas…
Quand on aime on ne compte pas…
Quand on aime on ne compte pas…
Quand on aime on ne compte pas…
Quand on aime on ne compte pas…
Quand on aime on ne compte pas…
Quand on aime on ne compte pas…
Quand on aime on ne compte pas…

Du coup, la pause repas sera assez rapide et le «boulot» reprend vers midi et demi ! D’un groupe déjà pas mail essaimé, trois éléments «désertent» encore et, après un petit tour au très joli port de la Ciotat que l’on évite trop souvent à mon gré, 10 cyclos frigorifiés par l’air ambiant de céans vont vite se réchauffer sur les raides pentes, notamment au démarrage, de la trop magnifique Route des Crêtes… loin derrière un trio qui a décidé de «griller» l’arrêt repas ! L’on peut y passer cent fois, à vélo où à pied, l’on ne s’en lassera jamais ! Je n’ai pas non plus le numéro de la photo de groupe : nous la faisons toujours au même endroit, véritable belvédère sur la Baie de Cassis, les Calanques et les Îles de Marseille !

La météo n’a pas menti, il ne pleuvra pas et le vent nous poussera - enfin, dans la côte il aurait dû souffler bien plus fort pour qu’on le sente ! Parcourir ces crêtes est toujours un véritable cadeau et Jipi poussera un peu sa machine… dans la descente ! Comme d’habitude, les rentrées seront diverses et le vent d’est poussera 4 d’entre nous dans la Gineste !

En résumé, une belle réussite que cette énième édition de cette incontournable classique, effectuée dans d’excellentes conditions si l’on peut regretter l’absence de soleil mais la vue depuis les crêtes est belle par tout temps.

Quand on aime on ne compte pas…

Les participants du «Tour du jour» : Patrick G, Daniel, Joël, Anne, Denis, Paulo, Noël, Gérard, Michel GU., Nadine, Jack, René G. et Jipi.

 

Les photos

 

Les Crêtes sous le signe de l'attente

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

nadine 15/02/2017 15:03

Jean Pierre,
tu es un véritable "avion de chasse"pour écrire les articles !
C'était effectivement une belle journée, un peu venteuse, surtout dans certaines lignes droites de la descente du Beausset et là, les kilos ont manqué.

Jipi 15/02/2017 15:21

celle qui a publié ses photos sur le blog, c'est pas du style "Tortue de Galapagos" non plus !
exacte, ton analyse de la descente du Beausset et t'inquiète pas pour les kilos qui te manquent, c'est moi qui les ai pris, d'où mon envol !

Denis 11/02/2017 20:07

Vingt deux sociétaires plus Thomas, petit fils d'Yves qui se joint assez souvent à nos sorties pour fêter à Cuges à l'abri du vent tumultueux l'anniversaire de notre ami Daniel. Ils sont sept à nous quitter au niveau du Camp(Louis, Max,Christian, Michel Ga, Henri,Jean Ch et Béa) pour rentrer par le Grand Caunet. Comme le dit si bien notre narrateur qui aime battre le fer tant qu'il est chaud nous arriverons cette année jusqu'à La Ciotat pour le casse croûte. Trois de nos amis préfèreront rentrer sans garnir la chaudière. Pas de photo, pas de selfie sont ils passés par les Crêtes? (Patrick, Daniel, Joël). Nous leur faisons confiance car ils en ont sous la pédale. Et puis à Cassis il y aura la traditionnelle séparation, grimper la Ginette pour un quatuor ( Nadine, Jack, René, JPierre Bu l'exceptionnel narrateur ) et les six autre par les fours à chaux (Anne,Gérard, Noël, MichelGu, Paulo, Denis). Trois ont shunté les crêtes (Yves et son petit filsThomas, JLouis J). Yves est en reprise mais à chaque sortie il y a du mieux. Bientôt les pentes plus dures.
Vous retrouvez ainsi tous les participants à cette belle journée de vélo même si nous aurions souhaité un ciel bleu azur et un soleil même d'hiver. Si Dieu veut nous remettrons ça l'an prochain et la pente des crêtes n'en sera que plus ardue.
Dans une quinzaine la traditionnelle sortie "mimosas", notre doyenne.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map