Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 08:12

D’aucuns l’auront bien compris, il s’agit bien de la Ste-Baume mais je ne parlerai pas, ici, de la «Sixsaintes» du V.C. La Pomme ni des chevauchées fantastiques de la «Confrérie des Pénitents de la Ste-Baume» mais d’une belle randonnée de la journée qui parcourt l’intégralité du tissu asphalté de ce si célèbre massif provençal.

Cette idée trottant dans ma tête depuis pas mal de temps, la météo plus qu’incertaine dans le secteur des Monges, dans lequel se déroulait notre Grand rendez-vous du jour, et l’itinéraire de la «sortie B» de ce samedi 20 août, m’ont donné l’occasion de tenter l’aventure…

Les Six Routes…

En groupe jusqu’au carrefour de Nans-les-Pins, deux camarades m’ont accompagné jusqu’à Rougiers pour démarrer la première grimpée, au départ un peu «vertical» mais au décor entièrement sylvestre, sous la muraille de la Sainte que l’on aperçoit de temps en temps. Ascension tranquille à trois, en discutant, plaisantant ; quoi de mieux comme démarrage ? Séparation sur le plateau de la Sainte et descente magistrale vers Mazaugues, sur un asphalte maintenant impeccable.

Une jolie bosse boisée puis la petite route dite «des lapins» m’ont déposé à Nans à l’heure du déjeuner… et pourtant je n’avais rien calculé ! Dans une telle entreprise, la montée de Nans, elle aussi très boisée, n’est pas à négliger si elle demeure la plus facile des six : 5,5 kms de grimpée sans le moindre répit ! Donc tranquille, cyclo, tu verras le GR 9 couper le macadam, le grand virage d’en haut avec sa vue magnifique puis la longue ligne droite sous les sapins, en descente. Sous l’austère paroi abritant la Grotte, le passage de l’hostellerie tient toujours du bonheur ainsi que la traversée de l’immense plateau du Plan d’Aups, un peu trop sec en pareille saison.

Bientôt, la petite route de Saint-Zacharie m’offrira une superbe descente, aux décors très variés. Pour moi, c’est l’une des plus belles chaussées de la Sainte, sûrement l’une des plus dures, aussi. Les fontaines de Saint-Zacharie sont taries mais le plein d’eau se fera au Moulin de Redon, au beau milieu d’une autre petite artère bien sympathique si nous la pratiquons souventes fois… La cerise devra se refaire bien vite car le dernier carrefour arrivera bien vite : celui de l’Espigoulier au départ d’Auriol : 13, 5 kms d’ascension pour terminer une superbe journée de vélo – Denis, je n’avais pas pris ma bicyclette et mon postérieur l’a fortement  regretté ! Et là, après la satisfaction de l’effort accompli, vous basculez dans le cadre somptueux de Bertagne. Certes, nous y venons souvent mais ne nous en lassons jamais…

 

Les Six Routes…

Un petit goûter à Auriol sous quelques gouttes et il ne me restera plus qu’à pédaler en douceur jusqu’à mes pénates, enchanté de cette merveilleuse randonnée qui m’aura fait admirer toutes les facettes de ce coin fabuleux. Toutefois, pas assez entraîné s’abstenir car, au départ de Marseille, vous dépasserez les 150 kms et serez bien proches des 1 800 mètres de dénivelée positive. Bien sûr, l’on peut toujours démarrer de Gémenos pour raccourcir mais ce n’est pas le genre de «ma» maison ! J’espère que mon récit fera quelques émules… et pourquoi pas donnera quelques idées de programmation à la commission des parcours !

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

Marc de LUC/ORBIEU 26/08/2016 10:31

Il y a des noms comme l'Espigoulier ou la Ste Baume qui me rappellent que j'ai pris ma 1° licence en 1968 à la "Pédale Joyeuse" de MARSEILLE. C'est Georges COUPRY qui dirigeait à l'époque le Club. Des débuts difficiles mais de bons souvenirs que je revis au travers de vos récits. Merci et bravo aux participants.

jipi 26/08/2016 11:43

Moi aussi, en 1976 ou 77, mais je n'ai fait qu'une sortie avec eux. C'était le brevet des 100 PAYAN sur le vélo de mon père ! Je les ai vus au départ et après' fini ! J'ai eu mon brevet et continué à pédaler joyeusement mais tot seul !

Jipi 23/08/2016 16:29

merci Denis pour ton gentil commentaire mais je te ferais remarquer que je n'ai modestement grimpé que 3 des routes de la Sainte et non pas les 6 comme les vaillants guerriers (guerrières, aussi) dont tu parles. mon but était de parcourir les 6, tantôt à la montée, tantôt à la descente, de manière à faire une superbe randonnée, je pense accessible à beaucoup d'entre nous. Tout le monde attend votre récit des Monges, alors, au boulot, au mulot !

Denis ( ASPTT MRS) 23/08/2016 16:13

Bravo pour cette entreprise en solitaire et pas besoin de carte Michelin ou de GPS pour parcourir ces routes de nombreuses fois empruntées. En recherchant sur le blog vous pouvez apprendre que les six-saintes ont été créées par une cyclotouriste varoise et le premier à faire cette randonnée fut notre regretté Daniel suivi par Marc ,Daniel F et Noël. Cher ami vous regrettez de ne pas avoir pris votre randonneuse et votre fessier en a souffert mais le pire fut évité puisque la pluie ne s'est pas invitée car votre "vélo" n'a pas de garde boue. Il est a regretter qu'aucun autre membre de la section ne t'ai accompagné mais parfois il vaut mieux être seul que mal...accompagné.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map