Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 08:52

J’exagère un peu car nous avons parfois fait bien pire en la matière mais, en ce samedi 2 avril, l’homogénéité n’a pas été notre qualité première !

Pluie en fin de nuit, chaussées bien mouillées à l’heure «d’enfourcher les chevaux», météo plus qu’incertaine avec la grisaille promise tout au long de la journée, risque de pluie en fin d’après-midi : l’on comprendra aisément que la terrasse de notre QG de Calas n’accueillera qu’une quinzaine d’incorruptibles !

Pourtant, un «150» inédit – ou tout au moins qui ne figure plus sur nos calendriers depuis quelques lustres - nous a été proposé par la commission des parcours. Deux courageuses et neuf courageux – soit dix machines, trouvez l’erreur ! – s’en vont le découvrir…

Le temps demeure terne mais plutôt chaud, lourd, le vent nous veut du bien mais la route d’Eguilles, puis la traversée de la Trévaresse, ne revêtent pas leurs charmes habituels si l’on roule à travers un charroi plutôt fluide. À l’entrée de Rognes, nous nous dirigeons vers Le Puy Ste Réparade, sur une route que je ne pense jamais avoir empruntée. Après une petite bosse bien boisée, une descente en balcon nous régale de jolies vues sur une vallée bien verte avant de nous déposer dans la plaine de la Durance. Un itinéraire à se rappeler, vraiment.

Photos de Jack
Photos de Jack

Photos de Jack

Passé Le Puy Ste Réparade, la carte Michelin ou les nouvelles technologies auraient pu nous faire croire que nous serions tranquilles jusqu’à Peyrolles sur ce «paisible» D15… et nous aurons tout faux : circulation étonnamment fournie pour une petite artère, lignes droites interminables, vent maintenant bien défavorable…

Enfin, Peyrolles viendra nous délivrer de ce passage bien peu agréable et nous atteindrons vite Jouques sur une voie bien plus propice à la pratique de notre sport favori ! 11 H 45 : la halte repas y sera logiquement décidée mais un excès de précipitation, un manque de coordination, un zeste d’incompréhension, ou tout cela à la fois, marqueront notre première séparation. En effet, huit cyclos déjeuneront à l’intérieur d’un troquet alors que les trois autres pique-niqueront quasiment en face avant d’aller boire le café dans un établissement voisin ! Enfin, tout le monde se retrouvera autour de la belle fontaine au fond du village, en fait ancien lavoir, à l’eau si réputée.

Une nouvelle fois, je me régalerai sur la petite route qui rejoint Rians malgré le vent qui nous gêne de nouveau. Encore un tracé à se rappeler… La bosse pour s’élever au-dessus de Rians est toujours aussi peu intéressante et dure, surtout par vent de travers, mais le Puits de Rians et les 17 Tournants vont nous réconcilier avec le cyclotourisme. Pourrières, 27 kilomètres après notre «reprise du travail» : une partie des effectifs a déjà soif ! Et c’est la scission : nous partons à cinq sur une variante du parcours officiel, préférant traverser les vignes vent de dos, au pied de la Sainte Victoire, puis cycler sur un autre itinéraire peu utilisé lors des sorties du samedi, plutôt que d’affronter un vent de travers et des routes bien plus fréquentées pour rejoindre Peynier. Regroupement général en haut du Juillet – ou Jaillet, pour les puristes ! Bien entendu, tout le monde ne rentrera pas ensemble mais un bon paquet se dirigera vers le Terme de Peypin où Denis m’attendra gentiment, le reste du groupe filant déjà dare-dare vers ses pénates lors de mon arrivée là-haut !

En résumé, un «150» idéal en début de saison avec ses 1 420 m de dénivelée positive mais comportant trop de grandes routes. Bien sûr, nous ne l’avons pas parcouru dans les meilleures conditions mais l’essentiel n’est-il pas que nous ayons pris l’air ? Et même plutôt bien ! À samedi prochain dans les Alpilles !

 

Les courageux : Joël, Anne, Nadine, Jacques M., Jacques S., Noël, Jean-Louis J., Gérard, Yves, Denis et Jipi.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

Denis 03/04/2016 18:46

Désolé pour notre ami Marc et ses amis Lucquois qui n'ont pu rouler pour cause de pluie. Pour nous la pluie n'est arrivée quand toute fin de journée et si nous n'avions pas fait un arrêt buvette à Pourrières, un arrêt également technique car nous voulions savoir pourquoi un de nos points de chute restauration était fermé lors de notre TSV. Avons obtenu la réponse en plus de notre BBF. Le parcours de cette randonnée n'est pas des plus beaux mais pour faire tourner les jambes ce n'est pas trop mal mais je pense que n'importe où où nous allons dans notre contrée nous sommes confrontés aux nombreux véhicules même sur la fameuse D15. Nous préférerions cycler sur les routes audoises bien plus calmes sauf si vous empruntez l'ex N113 chère à notre ami Max lors de notre séjour Lézignanais (2012) ou par deux fois dans la Haute Vallée (Quillan).
Samedi prochain Les Alpilles le décor sera plus majestueux, alors venez nombreux, on vous attend à Lançon. A+

Marc 03/04/2016 10:29

Encore une belle sortie dans les guitares malgré une météo capricieuse. En ce moment il faut du courage pour sortir car le Printemps tarde à s'affirmer. En LANGUEDOC c'était pluie continue, avec du vent bien sûr, et température fraîche. Tous les ingrédients réunis pour rester à la maison, c'est ce qu'on a fait. Bravo aux courageux !!!

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map