Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 19:17

Aujourd’hui, 31 octobre, notre calendrier a affiché, en cours de route, la montée du Gros Cerveau, reportée pour cause de mauvais temps, en plus de la sortie à la matinée, en l’occurrence l’ascension de l’Espigoulier par Gémenos. Pour aller au gros Cerveau, nous n’avons jamais connu de problème, sauf parfois l’identité même de l’objectif de cette rando, sachant que le sommet du Gros Cerveau, massif à l’ouest d’Ollioules, ne s’atteint qu’à pied ou en vtt. En revanche, le retour a toujours été folklorique et occasionné maintes fois l’éclatement de notre peloton. Le cru 2015 n’a pas échappé à la règle… Mais l’errance fut quasiment groupée !

L’heure d’hiver, de plus, ne servait pas cette balade qui n’avait jamais été effectuée aussi tard dans la saison. Par un temps extraordinaire à pareille époque et sous une température à peine fraîche au petit matin, un peloton assez important s’échappa de St-Menet pour rejoindre Gémenos afin de boire le café ensemble, cyclos à la journée et à la matinée réunis sur la même et habituelle terrasse !

D’après mes infos, une douzaine d’entre-nous ont gravi l’Espigoulier. Ils ont dû se régaler entre le beau temps d’aujourd’hui et les couleurs de l’automne. Dix aventuriers n’ont pas eu peur d’un retour promis juste avant la tombée de la nuit, au mieux, pour donner l’assaut au Gros Cerveau. L’ombre du Col de l’Ange ne s’accompagna même pas de fraîcheur, le vent d’est ne gêna pas du tout et la montée du camp se fit en compagnie d’un groupe de jeunes cyclos et cyclotes dont l’une arborait un maillot «Triathlète of Marseille» qui va peut-être me donner l’envie de revendiquer un flocage spécial sur mes maillots de club : «Cyclocampeur of Marseille» !

Photo de Louis G.

Photo de Louis G.

La vue sur la Ciotat est toujours très belle dans le plongeon vers Le Beausset, la descente agréable et superbe dans les Gorges d’Ollioules et nous atteignons Ollioules un peu avant onze heures. Déjà, la discussion porte sur le lieu de repas… Par rapport à nos autres organisations, celle-ci possède une particularité remarquable : celle d’avoir eu le plus de lieux de pause méridienne différents !

Enfin, pour l’instant nous nous concentrons sur la grimpée principale du jour, surtout dure au départ et à l’arrivée. Avec le vent qui se renforce, les couleurs s’avivent et, sur cette route en corniche au-dessus de la mer, véritable belvédère sur le littoral des Embiez à Bandol, ainsi que sur la rade de Toulon, pédaler deviendra un plaisir immense malgré la côte, qui s’oublie tant c’est beau… J’exagère peut-être un peu ! Vers l’intérieur, les Gorges d’Ollioules, du Destel, le Château ruiné d’Evenos et le Fort de Pipaudon, participent également à l’extase du groupe. Cette année, nous avons décidé de nous arrêter à l’embranchement du Gros Cerveau, laissant filer le macadam vers le Fort de la Pointe, autre ouvrage militaire du massif.

Après la traditionnelle photo de groupe, la descente va prendre ses droits, à chacun sa cadence et Jipi bon dernier, c’est bien connu, avec ou sans appareil photo ! Personne n’oubliera de remplir sa gourde à l’eau du Verdon, qui coule d’une belle fontaine. Louis nous entrainera sur le pittoresque Chemin de Lançon qui fend un vignoble aux coloris magiques en cet octobre finissant, souvent entre deux murs de pierres sèches. Malgré quelques solides raidards, le profil est globalement descendant et nous roulons bien, la majorité ne sachant pas trop vers où… ni surtout vers quel endroit susceptible de nourrir la troupe ! Enfin, les panneaux routiers nous dirigent vers Sanary, puis Bandol. Le panneau «Zoo de Bandol» nous place enfin dans une zone connue de tous mais ne règle pas le problème de la cantine ! Louis décide d’aller déjeuner au Plan-du-Castellet alors que René a pris les rênes du «troupeau» pour le mener «pâturer» au bord de mer, à la sortie de Bandol, dans une boulangerie de sa connaissance ! Nous ne verrons plus Louis mais la liberté est sacrée ! Claude, dont c’est le grand retour parmi nous, Yves et Jipi s’installeront sur de gros rochers face à une mer qui monte sous l’égide d’un vent qui forcit - de manière bien intéressante puisqu’il nous poussera ! – pour déguster leurs sandwiches, confectionnés «at home», pendant que leurs camarades occuperont une terrasse de l’autre côte de la route.

Tout le monde se retrouvera pour un retour en bord de mer, rendu somptueux par l’absence de brume engendrée par Eole, notre puissant allié de ce superbe après-midi, gravissant les côtes de Bandol puis de la Madrague, longeant la longue plage des Lecques où de nombreux baigneurs profitent de la prolongation de cet été indien, roulant à fond vers la Ciotat avant de remonter plus doucement le Pas de Bellefille qui marquera la fin de cette belle chevauchée commune puisque deux groupes vont se former, l’un escaladant le Pas d’Oullier et l’autre la Gineste.

Tout le monde aura vécu je pense une belle journée, tant en terme de cyclotourisme, de beauté de la nature, de bien être que d’amitié… Et aucun rugbymen ou amateur de ce beau sport n’aura raté un iota de la magnifique finale entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie, un handicap de plus pour cette sortie puisque le match était à 17 heures !

Une très belle édition, donc, des couleurs fantastiques, un bon vent, une température idéale pour la pratique de notre sport favori, en bref une sortie magnifique en toute saison !

Les participants : Claude, Denis, Jean-Louis, J., Gérard, Yves, Jacques S., Jean-Pierre BO., Louis G., René G., Jipi. Mes chiffres : 131 kms, 20,8 km/h, 6 H 17 de selle.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

Denis 02/11/2015 16:30

RAA (rien à ajouter) , récit très complet de notre fidèle" reporter" qui a si bien conté la dernière grande sortie prévue au calendrier 2015. Avant la prochaine lors de la future saison rien ne nous empêche si le temps est de la partie de nous égarer un samedi en profitant du soleil pour prolonger nos sorties.

thierry 02/11/2015 12:46

bel article cela fait toujours plaisir de lire nos histoire et aventure cycliste , merci jipi! heureux pour ma part d'avoir pu faire la montée de l'espigoulier meme si loin apres les premiers avec de plus un temps merveilleux en effet , mais la plus grande joie du jour sera de revoir dans notre peloton l'ami Claude !!

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map