Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 16:59

Je résume ainsi les propos de Paulo, notre charismatique président, en apprenant au téléphone l’ascension dantesque du Col du Béal par les participants de la randonnée itinérante de l’année !

Du mardi 15 au lundi 21 septembre, cette très belle aventure a emmené les heureux «lauréats» à travers les Dombes, le Beaujolais, les Monts de la Madeleine, les Monts du Forez, le Velay, le Mont Pilat… et normalement les Monts du Lyonnais mais ceci est une autre histoire !

Au terme d'un voyage assez long depuis Marseille, huit guerriers étaient donc prêts à en découdre à L'Arbresle, localité à l'ouest de Lyon, sans intérêt particulier mis à part son parking.

Ils perpétuent la légende du club…

La traversée sud-nord des Dombes, région bien plate avec d’innombrables étangs, se fera dans la grisaille mais sans pluie, si ce n’est une courte averse pendant la visite de Pérouges, cité médiévale de l’Ain. Pour le deuxième jour, la météo avait décrété une alerte orange à cause de vent violent… Ils ne seront pas déçus, nos fiers cyclos ! Démarrage sous la pluie, fine mais efficace, puis le vent dégagera le ciel et ce sera la folie autour des étangs des Dombes, les feuilles de maïs volant partout, des arbres s’arrachant, des câbles téléphoniques tanguant ô combien dangereusement, le tout dans une symphonie sonore ahurissante et les cyclos risquant souvent de déverser. Mais tout se passera bien, le ciel se couvrira l’après-midi et la traversée du Beaujolais se fera vent de dos… sauf dans les caves ! Julienas accueillera les cyclos sous un ciel vraiment menaçant mais qui les laissera arriver secs à l’hôtel du soir, en plein dans les vignes !

La nuit et la matinée suivante seront celles des déluges ! Il eût été déraisonnable de cycler sous pareille «manne» aqueuse ! Dès lors, une avancée motorisée sera programmée et nos vaillants sportifs retailleront la route sous un soleil qui reviendra vite mais sur des chaussées encore bien mouillées ! Prudence et régal des yeux dans ces magnifiques massifs forestiers et campagnards entre Beaujolais et vallée de la Loire. Belle étape à Roanne, fière ville en bordure de ce grand fleuve. Le soleil brillera fort lors du départ du quatrième jour et pendant toute la traversée des Monts de la Madeleine, domaine du ski de fond et des raquettes. Le temps se couvrira un peu lors de l’ascension des premiers cols du département du Puy de Dôme mais il ne pleuvra pas et la nuitée au gîte FFCT des Quatre vents, à Aubusson d’Auvergne, constituera un bon et grand moment du voyage, une adresse incontournable pour tout cyclo qui se respecte.

La cinquième étape est celle qui a inspiré la «parole présidentielle» qui m’a servi de titre… Bruines dès le matin, intermittentes, véritable pluie au village d’Aubusson d’Auvergne, une pluie qui va s’intensifier et durer la quasi-totalité de la montée vers le Col du Béal, soit une petite trentaine de kilomètres. Heureusement, des affaires sèches et le soleil, arrivant comme par magie, rendront la descente magique dans cet environnement de sapins et d’alpages. Lors du deuxième col, la pluie s’invitera de nouveau mais moins agressivement et laissera encore sa place au soleil pour la descente. La suite se déroulera par très beau temps et l’arrivée à Ambert sera triomphale sur l’asphalte superbe d’une grande route peu fréquentée.

La traversée sud-nord des Dombes, région bien plate avec d’innombrables étangs, se fera dans la grisaille mais sans pluie, si ce n’est une courte averse pendant la visite de Pérouges, cité médiévale de l’Ain. Pour le deuxième jour, la météo avait décrété une alerte orange à cause de vent violent… Ils ne seront pas déçus, nos fiers cyclos ! Démarrage sous la pluie, fine mais efficace, puis le vent dégagera le ciel et ce sera la folie autour des étangs des Dombes, les feuilles de maïs volant partout, des arbres s’arrachant, des câbles téléphoniques tanguant ô combien dangereusement, le tout dans une symphonie sonore ahurissante et les cyclos risquant souvent de déverser. Mais tout se passera bien, le ciel se couvrira l’après-midi et la traversée du Beaujolais se fera vent de dos… sauf dans les caves ! Julienas accueillera les cyclos sous un ciel vraiment menaçant mais qui les laissera arriver secs à l’hôtel du soir, en plein dans les vignes !

La nuit et la matinée suivante seront celles des déluges ! Il eût été déraisonnable de cycler sous pareille «manne» aqueuse ! Dès lors, une avancée motorisée sera programmée et nos vaillants sportifs retailleront la route sous un soleil qui reviendra vite mais sur des chaussées encore bien mouillées ! Prudence et régal des yeux dans ces magnifiques massifs forestiers et campagnards entre Beaujolais et vallée de la Loire. Belle étape à Roanne, fière ville en bordure de ce grand fleuve. Le soleil brillera fort lors du départ du quatrième jour et pendant toute la traversée des Monts de la Madeleine, domaine du ski de fond et des raquettes. Le temps se couvrira un peu lors de l’ascension des premiers cols du département du Puy de Dôme mais il ne pleuvra pas et la nuitée au gîte FFCT des Quatre vents, à Aubusson d’Auvergne, constituera un bon et grand moment du voyage, une adresse incontournable pour tout cyclo qui se respecte.

La cinquième étape est celle qui a inspiré la «parole présidentielle» qui m’a servi de titre… Bruines dès le matin, intermittentes, véritable pluie au village d’Aubusson d’Auvergne, une pluie qui va s’intensifier et durer la quasi-totalité de la montée vers le Col du Béal, soit une petite trentaine de kilomètres. Heureusement, des affaires sèches et le soleil, arrivant comme par magie, rendront la descente magique dans cet environnement de sapins et d’alpages. Lors du deuxième col, la pluie s’invitera de nouveau mais moins agressivement et laissera encore sa place au soleil pour la descente. La suite se déroulera par très beau temps et l’arrivée à Ambert sera triomphale sur l’asphalte superbe d’une grande route peu fréquentée.

Citée médiévale de Pérouges

Citée médiévale de Pérouges

Les éclaircies domineront le sixième jour qui nous emmènera du Forez au Mont du Pilat par un magnifique itinéraire passant par un joli col, traversant des plateaux remplis de vaches, se faufilant dans une vallée bucolique, franchissant la Loire avant de remonter longuement vers le Col de la Croix de Chaubouret, à deux pas du mythique Col de la République, cher à Vélocio.

Patrick devant retourner seul vers L’Arbresle pour rechercher son auto, rien n’empêchait les autres de changer totalement le parcours et de tirer vers le sud, pour gagner un temps non négligeable sur le trajet automobile. Donc, en ce lundi matin, sous un ciel d’une pureté encore jamais aperçue depuis notre départ, nous saluons l’ami Patrick pour nous engouffrer dans une descente de folie, couverts comme St Georges, pour ceux qui avaient anticipé les froidures montagnardes !

En fait, nous avons échangé les Monts du Lyonnais, initialement au programme, contre ceux du Vivarais, inondés aujourd’hui d’un soleil radieux et généreux. Après Annonay (Ardèche), belle bourgade qui descend vers un torrent bien vif, nous allons remonter jusqu’au magnifique Col de Lalouvesc qui nous ouvrira les portes d’une bourgade à couper le souffle avec sa vue sur le Mont-Blanc et la chaîne des Alpes. Omelette aux cèpes et coupe ardéchoise consommées à même la place encreront encore davantage ce souvenir en nos mémoires et clôtureront une fort belle semaine, malgré les aléas climatiques, partie intégrante du mois de septembre en particulier… et du cyclotourisme en général !

Nous devions poursuivre jusqu’à Tournon mais ce raid pittoresque s’achèvera à une petite vingtaine de kilomètres de ce joli bourg ardéchois au bord du Rhône. Peut-être certains s’avoueront-ils fatigués mais tout le monde aura apprécié ce bon moment d’amitié et de vie commune ainsi que tous les charmes d’un parcours assez atypique qui n’empruntait quasiment que de toutes petites routes. Un très bon cru, que cette semaine itinérante 2015… d’ailleurs nous en avons ramené, des crus !

Les "rescapés" : Bernard, Yves, Jean-Louis J., Noël, Gérard, Jean Y., Patrick J. et JiPi !

Descente sur Annonay

Descente sur Annonay

ITINERAIRE

Jour

Date

Parcours

Kms

Dénivelé

Ma

15/09

l’arbresle (69) – montagnat (01)

103

600

Me

16/09

montagnat (01) - julienas (69)

102

1000

j

17/09

julienas (69) - ROAnne (42)

97

700

v

18/09

ROAnne - gîte des 4 vents (63)

99

2 000

S

19/09

gîte des 4 vents - ambert (63)

101

2 200

D

20/09

ambert - la croix de chaubouret (42)

114

2 200

L

21/09

la croix de chaubouret - st victor (07)

76

1 100

TOTAL

692

9 800

COLS

Etape

Nom

Altitude

Dép

3

COL des aillets

   716 m

69

COL des escorbans

   853 m

69

Col Du pavillon

   755 m

69

Col de laCroix couverte

   614 m

42

4

Col Croix du sud

   763 m

42

Col de laRivière noire

1005 m

42

Col de La charme

1120 m

42 / 63

Col Des sagnes

   828 m

63

Col du pertuis

   952 m

63

5

Col du béal

1 390 m

63

Col des supeyres

1 366 m

63

Col despradeaux

1 199 m

63

6

Col chemintrad

1 028 m

63

Col de La croix de chaubouret

1 201 m

42

7

Col de lalouvesc

1 090 m

07

Col du faux

1 025 m

07

Col du marchand

   911 m

07

Col de fontay

   619 m

07

 

Total : 18 cols

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

Denis 26/09/2015 17:16

Maintenant nous savons où était passé une partie de notre effectif. Ces vaillants cyclos se sont offert une semaine de cyclotourisme dans de pittoresques régions de notre belle France. Dommage que la météo n'ait pas été tout le temps de la partie mais là on ne choisit pas. Avec impatience nous attendons les photos de ce périple pour regretter de ne pas avoir été des leurs.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map