Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 21:52

Proposée par la nouvelle commission des parcours, cette randonnée dans le haut Var vient grossir les nombreux circuits annuellement inscrits au calendrier des grands rendez-vous. Le point de départ est fixé à St Maximin la Sainte Baume (83) pas très éloigné de Marseille, une cinquantaine de kilomètres. Assez loin pour ne plus parcourir les sempiternelles routes autour de la cité phocéenne très chargées en circulation routière.

Nous sommes treize, un chiffre porte-bonheur, au pied de la basilique, soit au parking du supermarché indiqué sur la feuille de route ou tout bêtement au parking municipal gratuit. Libre choix. Ensuite rendez-vous est pris pour prendre le café et les viennoiseries sur le cours, un peu de mécanique pour ajuster le dérailleur de Michel et ce n’est qu’à 8h15’ que nous décidons d’embrayer direction Seillons-Source-d’Argens sous la conduite de Louis, initiateur de ce circuit. Le vent de la veille est tombé, le soleil brille dans un ciel clair, pas le soleil dont nous a gratifié notre président Paulo prenant sa roue avant dans les quelques pavés disjoints proches du bar-restaurant avant le petit-déjeuner.

Un petit tour dans le Haut Var - Une nouveauté au calendrier

Nous quittons la civilisation, c’est à dire l’agglomération de St Max passée en 30 ans de 3000 à 17000 âmes avec évidemment les véhicules qui vont avec mais grâce à l’autoroute, la N7 est moins encombrée, encore que… Sur une route des plus paisibles arborée par des chênes verts, nous grimpons sur le plateau menant vers Esparron. Belle descente aux virages serrés, nous coupons la route menant à Varages et nous filons vers Ginasservis, sa côte pour en sortir direction Vinon-sur-Verdon dont les eaux de la fontaine nous rafraîchissent lors du Triangle Provençal ou autre circuit passant dans ce lieu.

Quelques kilomètres plus loin, nous voici à Gréoux, centre balnéaire où les curistes très nombreux, merci la sécu, encombrent trottoirs et chaussée, prudence exigée, revoici la civilisation. En prenant la direction d’Esparron-de-Verdon, nous apercevons le barrage et pour en voir la retenue d’eau il faut grimper une pente assez raide qui nous fait employer le triple plateau pour ceux qui le possèdent et pour les compacts il faudra pousser fort sur manivelles et pédales. Arrêt presque obligatoire au point de vue pour admirer le plan d’eau et nous posons pour la photo souvenir. L’ascension n’est pas terminée mais c’est si beau que notre souffrance en est soulagée. Au milieu de pâturages, vignes, champs de blé et autres cultures que notre ignorance ne peut nommer, nous arrivons à Esparron et en ce long weekend de l’ascension, nombreux sont les touristes. Fuyons à nouveau ce trop plein en direction de Quinson où nous comptons déjeuner.

Un petit tour dans le Haut Var - Une nouveauté au calendrier

Quinson et son musée de la Préhistoire où nous pensions laisser notre vice-président, ils ne l’ont pas voulu, encore trop vert nous ont-ils dit, trop d’échoppes, trop de restaurants, trop de bistrots pour en choisir un, donc direction Montmeyan et là il n’y a pas de choix à faire puisqu’il n’y a qu’un restau ; grand sourire de la patronne, 12 repas à servir c’est l’embellie car notre courageuse Anne va s’éclipser pour rentrer à vélo à Marseille. Chapeau bas, 200 bornes et s’il vous plait jamais rassasiée avec l’ascension de la Sainte-Baume par Rougiers et bloquée par course de voiture descente vers St Zacharie, bravo. Pause repas très sympa en terrasse sous un chaud soleil. Assiettes de salades composées, plats du jour, vin rosé, eaux gazeuses et sodas satisferont nos appétits. Après un excellent café, nous repartons pour accomplir les 45 derniers kilomètres. Le léger vent qui souffle nous aide, la route très peu ombragée est d’un revêtement parfait, Max et Christian ont choisi un raccourci de quelques kilomètres (8 je crois), nous évitons le grand axe (D71) pour rejoindre Barjols renommée pour la fête des Tripettes le jour la St-Marcel sauf erreur (à voir), une petite route nous conduit à Bras où je vins admirer en son temps les cyclistes régionaux lors de son grand prix, et oui nostalgie quand tu nous tiens, plus que 10 bornes, un pont d’autoroute, la majestueuse basilique face à nous. St-Maximin nous accueille à nouveau. Les maillots bleus et noirs envahissent la terrasse d’un des nombreux bars pour la traditionnelle BBF. Comme c’est une première, elle nous est offerte par notre généreuse section. Je pense que tous les participants sont satisfaits de cette nouvelle randonnée, un parcours peu difficile, pas trop long 126 km, c’est raisonnable, pour un dénivelé de 1585 m, et 5h50’ de selle.

Pour conclure, si vous avez participé aux sorties dans le département du Var en dehors de la période estivale où les touristes « envahisseurs » sont fort nombreux, la traditionnelle sortie Mimosas en février, Varages, Carcès, Fayence en 2014, vous avez pu apprécier ses routes sympathiques peu encombrées de véhicules, verdoyantes grâce à ses bois de chênes verts ou chênes lièges. Toutes ces randos sont à effectuer hors période estivale car si ce parcours fut fort agréable, il en aurait été tout autrement par grosse chaleur. Ne soyez pas frileux, venez y poser vos roues.

Les participants : Max- Christian- Louis- JPierre BO- J Marc-Paulo- Jacques et Nadine-Anne- Michel Gu- Yves- Gérard- Denis

Partager cet article

Repost 0
Publié par Denis
commenter cet article

commentaires

Anne 19/05/2015 07:43

Les paysages, les villages, la compagnie, tout était magnifique. Un seul regrêt : le restaurant de Quinson, dont les sandwiches auraient pourtant contenté ceux qui ne sont toujours pas convertis à la fourchette, brusquement abandonné pour quelque raison obscure. Je ne dis pas ça pour moi qui de toute façon étais beaucoup trop bien sur la selle pour m'asseoir à table.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map