Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 20:19

Que Denis m’excuse, je lui vole son titre car il l’a écrit l’an dernier lors de son récit de cette belle randonnée qui part de Marseille, tout au moins comme le prévoit notre calendrier… Alors qu’un bon nombre d’entre nous roule en Ardèche, nous nous trouvons tout de même huit à Bougainville, sous une température même pas fraîche malgré l’heure fort matinale du rendez-vous – 7 h 15 et ça va encore descendre ! Le temps demeure au beau fixe, un peu de vent est prévu pour l’après-midi mais il devrait nous être favorable !

À Septèmes, nous recevons le renfort de René, Jimmy et Louis étant partis en éclaireurs. Café à Calas ou Eguilles ? Bonne question ! Pour une sortie de cette envergure (134 kms sur le road book) Eguilles me paraît plus équilibré… Mais certains sont déjà attablés à Calas ! La majorité s’arrête donc à Calas alors que Louis et Jimmy on filé !

Entre Luberon et AlpillesEntre Luberon et Alpilles

Enfin, au village perché d’Eguilles tout le monde se retrouve… Pas pour longtemps ! En effet, Louis veut nous entraîner sur les petites routes dont il a le secret. Nous le suivrons, en perdant tout de même deux éléments ; certes, ils ne devaient pas faire le «tour» mais ce n’est tout de même pas une raison ! Le plateau de Puyricard est splendide en ce printemps encore très vert, très fleuri, rougi aux coquelicots et jauni aux blés qui commencent à mûrir et les petites chaussées pratiquement désertées par la circulation motorisée sont un régal à cycler. Il n’empêche, l’itinéraire classique, plus direct, vaut aussi son pesant de bonheur cyclotouriste !

Enfin, tout le monde se régale dans cette belle matinée et nous retrouvons notre parcours habituel avec sa côte et ses sous-bois de pins magnifiques. Après Rognes, la merveilleuse descente nous dépose au bord du Bassin de St-Cristophe que nous longeons sur la rive droite, contrairement à la plupart de nos autres itinéraires. Sous-bois de rêve, petites routes : le bonheur est sur l’asphalte ! Louis nous guide en orfèvre et nous passons sous l’Abbaye cistercienne de Silvacane, l’une des quatre de Provence. Ensuite, rouler au bord du canal serait paradisiaque si ce n’était le vent de face ! Mallemort semblera ainsi bien pénible à atteindre malgré la beauté du parcours. À Mallemort, Patrick nous quitte pour rallier Vaugines et Louis me reprend alors que je ne faisais que suivre l’itinéraire officiel… Enfin, un petit crochet supplémentaire, une bosse de plus et nous traverserons le splendide village d’Alleins, il est vrai situé entre Luberon et Alpilles, comme l’a si bien écrit Denis. Arrêt à la fontaine et superbe montée ombragée, dite du Calvaire, qui offre de magnifiques vues sur Alleins, coiffé de son château ruiné ainsi que sur la barrière du petit Luberon, face à nous.

En haut, nouvelle proposition de changement de parcours, cette fois-ci également initiée par Jipi, et tout le monde admirera les ruines superbes du Vieux Vernègues qui semble surveiller le village plus récent. Belle campagne, environnement boisé, routes tranquilles : heureux cyclos qui découvrent pour la plupart de nouveaux horizons. Après le village de la Barben, Pelissane nous ouvre les portes de son beau bourg provençal aux platanes majestueux qui combleront d’aise sandwiches et fourchettes, en nombre aujourd’hui tout à fait égal et pour une fois réunis dans le même établissement !

Entre Luberon et Alpilles

Je vais m’énerver un peu au redémarrage, car un tout petit retard me vaudra de prendre mes directions un peu au pifomètre pour finalement apercevoir mes compagnons de route – nous avons une féminine parmi nous mais la langue française est ainsi - au loin, très loin, qui filent à tout berzingue sur une route bucolique ! Bon, il y a la finale de la Coupe de France, ce soir, mais à 21 heures et le foot n’intéresse pas la totalité du peloton, que je sache ! Moi, je me régale à travers cette belle campagne, même à 27 ou 28 à l’heure !

Enfin, je les retrouve au carrefour des Quatre-Termes et je profite de la grande forme actuelle de ma randonneuse pour la lâcher à l’assaut de cette belle bosse boisée… En haut, Jean-Pierre me rejoint et nous admirons le joli village de Coudoux et la Plaine de l’Arc en attendant le reste d’une troupe forcément étirée. Il m’arrive un incident peu banal : rupture de la fermeture éclair de mon maillot ! Bien pratique ces textiles à ouverture intégrale mais si ça casse on est dans le pétrin… Heureusement qu’il fait bon, même chaud selon les thermomètres mais le vent d’ouest nous assure une température idéale pour rouler… Et en plus il nous pousse ! Bon, pas la peine de détailler la suite du programme car c’est celui de nos sentiers battus et rebattus, même s’il demeure toujours agréable de passer sous l’aqueduc de Roquefavour, sous lequel se rafraîchissent pas mal de gens !

Après Calas, les «trois de Septèmes» choisissent le retour par Cabriès et la Malle alors que la majorité décide de tirer au plus court, estimant sans doute avoir assez «gonflé» leur compteur si personne ne se plaindra de cette si belle sortie, somme toute assez facile, et de ces nouvelles routes parcourues. Nous espérons simplement que les «Ardéchois» auront éprouvé autant de bonheur que nous !

Mes chiffres : 152 kms, 7 H 01 de selle à 21,4 km/h (la traversée de Marseille a fait considérablement choir la moyenne).

Les participants : Louis, René et Jimmy (ceux de Septèmes), Anne, Jean-Pierre BO., Christian P., André et Jipi, sans oublier Patrick G.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JiPi
commenter cet article

commentaires

Denis 03/06/2015 16:16

Félicitations à ces huit cyclos qui ont profité d'être en nombre restreint pour accomplir une randonnée à la journée en apportant quelques modifications au parcours initial. Pendant ce temps là un groupe bien plus important parcourait les routes de la haute Ardèche dans des paysages magnifiques et dans un air peu pollué. Que du bonheur.

Présentation

  • : La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • La Roue Ensoleillée, le blog des cyclotouristes de l'ASPTT Marseille
  • : Puisque nous sommes des cyclotouristes, notre activité est un subtil compromis entre le sport et la convivialité. Donc de la randonnée, petite, grande et très grande, de la culture sans excés et de la bou..., pardon gastronomie, avec excès.
  • Contact

Contact pour le club

04 91 66 80 60
06 79 75 76 54

npp.rimini@wanadoo.fr

 

Nos rendez-vous


Le maillot

Recherche

D'où viennent-ils ?

Locations of visitors to this page

Et plus précisément...

Geo Visitors Map